L’histoire du soleil – une fresque astrologique à la base de toutes les religions

Le soleil a été de tout temps un symbole énergétique et spirituel, il représente le centre, l’intérieur avec tout ce qui gravite autour. Le mythe solaire dans lequel un personnage symbolise le soleil avec des planètes gravitant autour est à la source des plus grandes religions de ce monde. Le soleil et ses « disciples » qui sont les 12 signes du zodiaque, les nombreuses demeures ou maisons, à travers lesquels le soleil peut passer.

Téléchargez La conspiration du Christ – Extraits traduits en français

Donc, nous retrouvons les mêmes contes autour du monde à propos d’une variété d’hommes-dieux et de fils de Dieu, dont nombre d’entre eux avaient aussi eu des naissances vierges ou d’origine divine, étaient nés le ou autour du 25 décembre dans une grotte ou sous la terre, avaient été baptisés, effectuaient des miracles ou des prodiges, avaient de hautes valeurs morales, étaient compatissants, peinaient pour l’humanité et guérissaient la maladie, étaient le fondement du salut des âmes et/ou étaient appelés “Sauveur, Rédempteur, Délivreur”, donnaient l’eucharistie, vainquaient les ténèbres, étaient pendus aux arbres ou crucifiés, ressuscitaient et retournaient au ciel d’où ils redescendaient.

Acharya S dans son livre «  The Christ Conspiracy », La Conspiration du Christ, répertorie 36 dieux dont l’histoire est basée sur ce mythe ou du moins qui montrent de nombreuses similitudes :

. Râ en Égypte

. le Sól Invictus du culte de Mithra – un très ancien dieu soleil de la Perse antique

. Sól de la mythologie nordique, le soleil des Aztèques

Téléchargez La conspiration du Christ – Extraits traduits en français

. Ada et Mardouk d’Assyrie, qui étaient considérés “Le Verbe” (Logos)

. Adonis, Asclépios, Apollon (qui est ressuscité à l’équinoxe printanier comme l’agneau), Dionysos, Hercules, et Zeus de Grèce

. Alcide de Thèbes, rédempteur divin né d’une vierge autour de 1200 av. J.-C.

. Attis de Phrygie

. Baal ou Bel de Babylone/Phénicie

. Balder et Frey de Scandinavie

. Bali d’Afghanistan

. Beddru du Japon

. Bouddha et Krishna des Indes

. Chu Chulainn d’Irlande

. Codom et Deva Tat du Siam

. Crite de Chaldée

. Dahzbog des Slaves

. Dumuzi de Sumer

. Fo-hi, Lao-Kiun, Tien, et Chang-Ti de Chine, dont les naissances ont été accompagnées de musique céleste, d’anges et de bergers

. Hermès d’Égypte/Grèce, qui est né de la Vierge Maya et appelé “Le Logos” parce qu’il était le Messager ou la Parole du Père céleste, Zeus

. Hesus des Druides et des Gaulois

. Horus, Osiris et Sérapis d’Égypte

. Indra du Tibet/Inde

. Leo de Chine, qui était “le grand prophète, protecteur de la loi et sauveur” avait 70 disciples

. Issa/Isa d’Arabie, qui est né de la Vierge Marie et était “la Parole Divine” des anciens Nasara/Nazaréens arabes autour de 400 BCE

. Jao du Nepal

. Jupiter/Jome de Rome

. Mithra de Perse/Inde

. Odin/Wodin/Wodan/Wotan des scandinaves, qui avait été “blessé par une lance”

. Prométhée de Caucase/Grèce

. Quetzalcóatl du Mexique

. Quirinus de Rome

. Salivahana du Sud de l’Inde, qui était “un enfant divin”, né d’une vierge, fils d’un charpentier”, lui-même aussi appelé “le Charpentier”, dont le nom ou le titre signifie “né de la croix” (“Salut”)

. Tammus de Syrie, le dieu sauveur adoré à Jérusalem

. Thor des Gaulois

. Le Monarque Universel des Sibylles

. Wittoba de Belingonese/Telingonese

. Zalmoxis de Thrace, le sauveur qui “promettait la vie éternelle aux invités de son Dernier Dîner sacramental. Alors il descendit aux enfers et en sortit le troisième jour”

. Zarathoustra/Zoroastre de Perse

. Zohar des Bonzes

Téléchargez La conspiration du Christ – Extraits traduits en français

Aline Martin