La sortie hors du corps

La sortie hors du corps

Nous avons pour la plupart déjà eu la perception de n’être pas qu’un corps physique et pendant ce court instant nous vivions une réelle révélation, celle d’être habité par une conscience, une pensée, une émotion, une énergie qui n’appartenait pas, à proprement parler, au corps formel. Aujourd’hui nous savons avec toutes les informations qui circulent que cette sensation provient du fait que nous sommes parfois conscients de nos corps énergétiques. Et il est très important de prendre le temps de bien définir cette expérience, pour l’enregistrer dans notre mémoire et ainsi pouvoir la reproduire, lui donner une direction, c’est-à-dire l’utiliser à des fins précises et l’intégrer dans le cadre d’un programme d’évolution spirituelle qui extraie l’être du cycle de la matière et de son attraction.

Le dédoublement astral n’est, en effet, pas toujours relié à une élévation spirituelle puisqu’il se déroule souvent à notre insu, sans volonté propre mais bien pour une survie des corps astral et mental qui ont besoin de sortir quotidiennement de l’enfermement matériel extrêmement lourd dans lequel ils se trouvent piégés par les besoins du corps physique et de son environnement. On le voit dans le rêve, qui est souvent le nettoyage quotidien obligatoire d’un psychisme surchargé par des habitudes de vie trop dures pour l’âme humaine qui, par tous les moyens, essaient de survivre dans le peu d’espace qu’on lui concède. Par un processus inconscient, elle se détache alors et voyage sans le corps physique, bien souvent dans le bas astral, encore très proche du plan émotionnel terrestre, là où la plupart des âmes végètent sans direction et sans but précis, à moins qu’une force supérieure décide d’intervenir pour lui permettre de basculer dans un autre continuum et déclencher une accélération de son évolution, ce qui se produit lorsqu’un être prend à sa charge d’autres êtres pour les aider à évoluer.

Planifier de vivre consciemment ses dédoublements n’est cependant pas suffisant, s’élever au-dessus du champ astral exige une transformation de l’être. Il doit se libérer d’une trop forte attirance pour les innombrables expériences terrestres, avoir des initiatives lui permettant de développer les qualités essentielles qui donnent accès à un niveau vibratoire plus élevé, faire un effort de synthèse des expériences passées ou présentes qui le dispersent et construire par son imagination un passage, une porte vers d’autres dimensions de conscience. Pour atteindre la cohérence et la force nécessaire à la traversée de divers mondes, il doit travailler intensément à l’extraction des couches profondes qui le sous-tendent et prendre conscience de ce qui l’accroche à la densité terrestre.

À partir de ce point de vue, il faut intégrer dans sa vie spirituelle des exercices, des visualisations, des méditations, des prises de conscience, nous permettant de percevoir, de reconstituer et de bien délimiter nos corps énergétiques et mener une vie active pour extraire petit à petit de nos activités matérielles et de nos relations sociales et affectives des éléments qui vont reconstruire et renforcir une personnalité astrale, mentale et télépathique de plus en plus en résonance avec des dimensions supérieures. Ces systèmes plus subtils nous sont indispensables pour voyager dans l’espace, dans le temps, pour entrer dans d’autres champs vibratoires, d’autres mondes plus évolués que celui dans lequel nous sommes, pour y être enseigné et même plus encore, pour créer notre corps d’immortalité et notre futur interdimensionnel.

Aline Martin