Dénoncer l’introduction des OGM en Afrique

Dénoncer l’introduction des OGM en Afrique

Le Burkina Faso est devenu un champ d’expérimentation pour les OGM à cause des décisions des gouvernants africains qui ont signé des accords avec les grandes puissances occidentales et les multinationales Monsanto et à cause du contrôle imposé par la banque mondiale et le FMI sur l’économie burkinabé.

L’introduction des OGM en Afrique appauvrissent les paysans et enrichissent Monsanto

Quelle est la stratégie de Monsanto ?

1- Passer des accords avec les gouvernements des pays africains avec le support de la banque mondiale et du FMI pour imposer des semences OGM.

2-Forcer la privatisation des terres via la Banque mondiale et le FMI

3- Faire de la publicité mensongère en prétendant que les productions seront plus grandes et plus faciles.

4-Endetter les paysans car la production est en fait mauvaise ou à l’avantage des pays importateurs.

5- S’accaparer les terres des paysans qui ne peuvent plus faire face.

6-Entraver la production des semences naturelles biologiques par le mélange avec des graines génétiquement modifiées.

Je vous propose de regarder un documentaire de 12 minutes qui décrypte la stratégie de contamination par le coton BT (OGM) au Burkina avec pour objectif sous-tendu la disparition de l’agriculture paysanne pour un accaparement des terres. Il pose également la question de l’introduction d’OGM dans les cultures vivrières comme le niébé et le sorgho.
Réalisé par Anne Berson de BEDE bede-asso.org

Le coton genetiquement modifié au Burkna Faso: la parole aux paysans.

This entry was posted in Black Culture. Bookmark the permalink.

Leave a Reply