The Celtic Nations / Les Pays Celtiques

Un drapeau panceltique : La Galice, en haut à gauche. L’Irlande, en haut au milieu. L’Ecosse, en haut à droite. Les Cornouailles, en bas à droite. L’Ile de Man, en bas au milieu à droite. Le Pays de Galles, en bas au milieu à gauche. La Bretagne, en bas à gauche.

 

 

Celtic nations are territories in North-West Europe in which that area’s own Celtic languages and cultural traits have survived. The term “nation” is used in this context to mean a generally defined region that is associated with a common identity, language or culture. It is not synonymous with “sovereign state”, but rather with traditional territories or “countries”.

The six territories recognised as Celtic nations are Brittany (Breizh), Cornwall (Kernow), Ireland (Éire), the Isle of Man (Mannin), Scotland (Alba), and Wales (Cymru). Limitation to these six is sometimes disputed by people from Cantabria, Asturias and Galicia (including Northern Portugal). Until the expansions of the Roman Republic and Germanic tribes, a significant part of Western Europe was mainly Celtic.

Each of the six nations has its own living Celtic language. In Wales, Scotland, Brittany, and Ireland, these have been spoken continuously through time, while Cornwall and the Isle of Man have languages that were spoken into modern times but later died as spoken community languages. In both of the latter regions, however, revitalization movements have led to the adoption of these languages by adults and produced a number of native speakers.

Ireland, Wales, Brittany and Scotland contain areas where a Celtic language is used on a daily basis – in Ireland the area is called the Gaeltacht, Y Fro Gymraeg in Wales, and in Brittany Breizh-Izel. Generally these communities are in the west of their countries and in upland or island areas. The term Gàidhealtachd historically distinguished the Gaelic speaking areas of Scotland (the Highlands) from the Lowland Scots-speaking areas. More recently, this term has also been adopted as the Gaelic name of the Highland council area, which includes non-Gaelic speaking areas. Hence, more specific terms such as sgìre Ghàidhlig (“Gaelic-speaking area”) are now used.

In Wales, the Welsh language is a core curriculum (compulsory) subject, which all pupils study. Additionally, 20% of school children in Wales go to Welsh medium schools, where “they are taught entirely in the Welsh language“.  In the Republic of Ireland, all school children study Irish as one of the three core subjects up until the end of secondary school and 7.4% of primary school education is through Irish medium education which is part of the Gaelscoil movement.

Of the languages above, three belong to the Goidelic or Gaelic branch (Irish, Manx, Scottish Gaelic) and three to the Brythonic or Brittonic branch (Welsh, Cornish, Breton). Their names for each other in each language shows some of the differences and similarities:

 


(English)
Irish
(Gaeilge)
Scottish
(Gàidhlig)
Manx
(Gaelg)
Welsh
(Cymraeg)
Cornish
(Kernewek)
Breton
(Brezhoneg)
Ireland Éire Èirinn Nerin Iwerddon Iwerdhon Iwerzhon
Scotland Albain Alba Nalbin yr Alban Alban Alban/Skos
Mann
Isle of Man
Manainn
Oileán Mhanann
Manainn
Eilean Mhanainn
Mannin
Ellan Vannin
Manaw
Ynys Manaw
Manow
Enys Vanow
Manav
Enez Vanav
Wales an Bhreatain Bheag a’ Chuimrigh Bretyn Cymru Kembra Kembre
Cornwall an Chorn a’ Chòrn y Chorn Cernyw Kernow Kernev
Brittany an Bhriotáin a’ Bhreatainn Bheag y Vritaan Llydaw Breten Vian Breizh
Great Britain an Bhreatain Mhór Breatainn Mhòr Bretyn Vooar Prydain Fawr Breten Veur Breizh Veur
Celtic nations Náisiúin Cheilteacha Nàiseanan Ceilteach Ashoonyn Celtiagh Gwledydd Celtaidd Broyow Keltek Broioù Keltiek
Celtic languages Teangacha Ceilteacha Cànain Cheilteach Çhengaghyn Celtiagh Ieithoedd Celtaidd Yethow Keltek Yezhoù Keltiek

 

Celtic identity.

Formal cooperation between the Celtic nations is active in many contexts, including politics, languages, culture, music and sports:

The Celtic League is an inter-Celtic political organisation, which campaigns for the political, language, cultural  and social rights, affecting one or more of the Celtic nations. (For certain purposes, such as the Festival Interceltique de LorientGalicia, Asturias and Cape Breton Island in Nova Scotia are considered three of the nine Celtic nations).

Established in 1917, the Celtic Congress is a non-political organisation that seeks to promote Celtic culture and languages and to maintain intellectual contact and close cooperation between Celtic peoples.

 

YouTube Preview Image

“Dan Ar Braz” – Me Zo Ganet E Kreiz Ar Mor

Ode à la Bretagne de mon enfance, son culte religieux, la rugosité de sa côte, la beauté de sa lande et de ses sous-bois, le déchaînement de sa mer, l’odeur de son goémon, ses toits d’ardoise, ses sentiers côtiers, ses maisons aux volets bleus, ses hortensias, sa bolée de cidre et ses crêpes, son humeur de mystères, contes et légendes…

 

Les pays celtiques ou nations celtiques sont les pays ou régions d’Europe qui s’identifient avec les cultures celtiques et de manière plus spécifique avec les locuteurs des langues celtiques. Ces pays ou régions sont aussi qualifiées par les anglophones de Ceinture celtique ou de Frange celtique, car elles sont situées aux extrémités nord-ouest du continent. Leurs résidents préfèrent parler de pays celtiques ou nations celtiques.

Un nom global leur est également donné (en français) : Celtie (en breton Keltia).

Jusqu’à la conquête romaine et germanique, les îles Britanniques et une grande partie de l’Europe occidentale étaient majoritairement celtiques. Seules les extrémités nord-ouest du continent ont conservé leur langue et leur culture celtique car la romanisation y fut tardive ou absente et que les invasions germaniques y furent stoppées ou n’aboutirent que trop tard pour que les populations locales soient assimilées.

 

Les six pays celtiques.

 

Pays Nom celtique Langue Peuple Population Nombre de locuteurs compétents
 Écosse Alba Écossais (Gàidhlig) Écossais 5 000 000 92 400 (1,8%)
 Irlande Éire Irlandais (Gaeilge) Irlandais 6 000 000 538 283 – 1,8 million (9%)
 Île de Man Ellan Vannin Mannois (Yn Ghaelg) Mannois 70 000 < 1 700 (< 2,4%)
 Pays de Galles Cymru Gallois (Cymraeg) Gallois 3 000 000 > 750 000 (> 25%)
 Cornouailles Kernow Cornique (Kernewek) Corniques 500 000 3 500 (0,7%)
 Bretagne Breizh Breton (Brezhoneg) Bretons 4 000 000 > 257 000 (6,4%)

 

Seuls ces six pays sont considérés comme Celtes par la Ligue celtique, le Congrès celtique et les autres organisations panceltiques. Chacun d’entre-eux possède une langue celtique propre.

Dans quatre de ces pays (Bretagne, Irlande, Pays de Galles, Écosse), des langues celtiques sont parlées dans certaines zones, généralement situées à l’ouest, dans des îles ou dans les hautes-terres. Dans les deux autres (Cornouailles britanniques et Île de Man), la langue celtique locale est considérée comme éteinte, mais elle est cependant enseignée et conserve une importante documentation et une littérature.

Il existe par ailleurs des communautés celtophones d’origine galloise en Patagonie (Cymru Newydd) et à l’Île du Cap-Breton.

Dans certains événements comme le Festival interceltique de Lorient, la Galice, les Asturies et la Cantabrie sont considérés comme des pays celtes, bien qu’ils ne possèdent aucune langue celtique vivante ou morte, inscrite dans une littérature ou une documentation. 

 

Ireland / L’Irlande

Beautiful pictures of Ireland – Music by Jeff Danna

YouTube Preview Image

 

Le symbole officiel de l’Irlande, « Eire »  en irlandais,  est la harpe celtique (qui figure sur les pièces d’euro), mais le trèfle à trois feuilles est souvent utilisé comme autre symbole. Depuis la loi qui a établi la République le 18 avril 1949, le pays a aussi comme nom d’usage courant « République d’Irlande » (Republic of Ireland en anglais, Poblacht na hÉireann en irlandais), appellation non reconnue constitutionnellement.

Les premiers occupants de l’Irlande sont arrivés sur l’île environ au 9ème millénaire av. J.-C.. Ensuite sont venues des peuplades mégalithiques, puis néolithiques, qui ont développé l’agriculture et l’élevage. Au VIème siècle av. J.-C.,  les Celtes vont imposer leur civilisation laténienne. C’est une société parfaitement organisée en clans, et parlant le gaélique dans lequel les premiers poètes composent des chants et légendes qui constituent le patrimoine autochtone.

Au Vème siècle, le christianisme va supplanter l’antique religion. Si les relations de l’œuvre de Patrick d’Irlande et de ses disciples sont hagiographiques et non historiques, il n’en demeure pas moins que la conversion de l’Irlande n’a pu se faire par celle de la classe dirigeante. Ce qui explique l’originalité du christianisme celtique au Moyen Age.

YouTube Preview Image

Magnifique voyage au coeur de l’Irlande de hier et d’aujourd’hui sur une musique de Ronan Hardiman – “Lord of the Dance