Gestion du stress…

 

GESTION DU STRESS, UNE NOUVELLE VISION

Un jour, un conférencier, expliquant la gestion du stress à son auditoire, lève un verre d’eau et demande : “Combien pèse ce verre d’eau?”

Les réponses vont de 20 g jusqu’à 500 g . Le conférencier réplique : “Le poids absolu de ce verre n’a aucune importance. Tout dépend de la durée que vous essayez de le tenir.

« Si je le tiens une minute, ce n’est pas un problème. Si je le tiens pendant une heure, j’aurai de la douleur dans mon bras droit. Si je le tiens toute la journée, vous allez devoir appeler une ambulance. Dans tous les cas c’est le même poids, mais plus longtemps je le tiens, plus il devient lourd. »

 

Il continue : « Et c’est le même cas avec la gestion du stress. Si on porte un fardeau tout le temps, tôt ou tard, comme le fardeau devient de plus en plus lourd, on ne sera plus capable de continuer. Comme pour le verre d’eau, vous devez le déposer pour un moment et vous reposer avant de le reprendre.

 

 

Quand on est frais et dispos, on peut continuer avec son fardeau. Donc, avant de retourner à la maison le soir, déposez votre fardeau de travail. Ne l’apportez pas à la maison. Vous pourrez le reprendre demain. Et si vous partez de la maison, ne l’apportez pas avec vous, vous n’avez pas besoin de ce boulet toute la journée…il sera là au retour et vous aurez l’énergie pour y faire face.

 

Quel que soit le fardeau que vous portez maintenant, laissez-le pour un moment si vous le pouvez. Relaxez. Reprenez le plus tard quand vous serez reposés.
Il vous semblera plus léger … La vie est courte. Tachez d’en profiter!»

Bonne journée.. Laissez votre stress au pas de la porte…

 

Gestion du stress

 

One Response to “Gestion du stress…”

  1. mikael says:

    Merci Vincent pour ta réflexion cet important sujet qu’est le stresse.

    Que ce soit par peur de l’autorité, la crainte de décevoir ou même par envie de satisfaire tout le monde, certaines personnes ont tendance à ne jamais dire « non ».

    Même si parfois dire « oui » signifie vous surcharger de travail ou promettre quelque chose que vous ne parviendrez pas à réaliser. Si vous êtes dans cette situation, votre niveau de stress risque de grimper en flèche et ainsi ruiner tout vos efforts anti stress! Il faut donc absolument apprendre à refuser certaines demandes si elles risquent de vous mettre dans cette situation désagréable.
    Alors comment apprendre à dire non ?
    Avant de commencer à refuser les demandes de vos collègues ou supérieurs (lorsque vous avez le choix!) vous devriez pratiquer avec vos proches ou vos amis par exemple.
    Refusez des choses banales, qui ne sont pas sources de stress pour vous et dans lesquelles vous n’êtes pas très impliqué. En commençant petit vous finirez par avoir envie de refuser des choses de plus en plus importantes. C’est ainsi que vous commencerez à transformer tous ces « oui » générateurs de stress, en « non » anti stress!

    Mikael

    Report user

Leave a Reply