La femme cosmique – IJP Appel-Guéry

Chapitre 12


La femme cosmique


« Se satisfaire de n’être qu’une femme rend difficile l’accès à sa potentialité cosmique immortelle. »

Intervention d’un esprit supérieur

Lorsqu’un esprit supérieur veut réaliser une œuvre, il contemple ses puissances et dirige vers elles les éléments qui lui permettront de réinsérer ses configurations dans un plan de réinsertion plus élevé. Les corps qui veillent sur les choses ont des moyens d’intervenir dessus. La corde de vie est un élément qui permet d’animer ces corps.
En conséquence, les corps sont formés lorsque l’esprit supérieur a distingué dans l’ensemble des puissances qui sont à traiter une configuration qui ne peut être signée ni par l’esprit ni par l’énergie. La forme alors est fabriquée pour créer une intervention sur ce plan. La mutation de cette configuration ne peut être faite que par la formalisation.

Les corps de puissance qui s’initient dans ce type de gestion demandent alors que soient réglés des actes matériels. La mutation ne se réalise que si le maître qui surveille cette figure puise dans cette existence les moyens de se formaliser sur le plan de surface.

La numération n’intervient que lorsque les actes consommés ont produit sur ce plan les moyens d’intervention qui se feront sur la forme matérielle.

This entry was posted in La femme cosmique and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply