Retour aux sources essentielles

Un retour aux sources essentielles de la féminité…

Tous les observateurs des évolutions sociales sont d’accord au moins sur une chose : le XXIe siècle sera marqué simultanément par une prise en compte des valeurs féminines et par le relatif déclin d’un certain nombre de comportements qualifiés de masculins : force, logique rationnelle, volonté d’imposer plutôt que de convaincre. Cette “féminisation” de la vie sociale s’exprime d’ores et déjà à travers quelques tendances de fond : l’importance accordée au relationnel, à la souplesse et à la nuance ; la reconnaissance de l’intuition et de la sensibilité, du consensus et de la convivialité ; la recherche d’équilibre et d’harmonie.
Cette affirmation des valeurs féminines transforme aussi l’idée que les femmes se font d’elles-mêmes et de leur vie. Lassées de jouer les super-women en mimant les comportements masculins, les nouvelles générations profitent des droits acquis par le féminisme mais désirent aller plus loin dans l’exploration de leur féminité. Un peu partout sur la planète, des femmes se retrouvent pour dessiner ensemble l’esquisse d’une identité nouvelle, davantage en quête d’harmonie intérieure que de revendications économiques ou sociales. En retournant aux sources essentielles de la féminité, cet ouvrage dresse un certain nombre de cartes qui se révéleront utiles dans l’exploration de cet espace intérieur.
“Femme ?” est un livre original et décoiffant qui dresse un portrait de cette femme moderne où s’harmonisent les divers aspects de la féminité : aussi bien son corps, sa sexualité, sa sensibilité, son intelligence, sa créativité que sa spiritualité… et ses mille autres secrets. Les approches superficielles du féminisme, d’origine psychologique ou sociale, ne répondent en général à aucune question fondamentale. L’auteur, par contre, propose ici une analyse approfondie qui prend en compte les caractéristiques essentielles de l’archétype féminin.
Notre époque doit offrir aux femmes une possibilité d’épanouissement et de réalisation qui leur permette, non seulement de se libérer des oppressions anciennes, mais aussi d’affirmer leur rôle de messagères pour l’affirmation des précieuses valeurs de l’âme dans une monde de violence et de nivellement. Il ne s’agit plus d’imiter les comportements masculins mais d’exprimer une identité interne et une dimension d’âme faite de sensualité, de sensibilité, de subtilité, d’intuition et de mémoire. Cette qualité d’âme est indispensable pour étayer et renforcer la présence spirituelle de la conscience supérieure face à la dure hégémonie du monde matériel. Chaque jeune fille est animée par l’idéal du Prince charmant qui est avant tout le Principe spirituel auquel son âme virginale désire fusionner. La force créative féminine est alors le complément naturel et harmonieux de la force créatrice masculine.

Une soeur-âme

This entry was posted in Retour aux sources essentielles and tagged , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply