Père

Père

Aujourd’hui Père, j’ai entendu ton Appel

Peut-être ai-je fait la moitié du chemin vers le ciel

J’ai senti que ta grâce me touchait

Que la peur, l’angoisse de la mort s’envolait

Que ma sœur descendait et me rédemptait

De sa beauté, de sa délicatesse me touchait

Comme j’ai mis longtemps à la trouver

Sur tous les visages j’ai cherché

Mais peut-être je n’avais pas regardé

Au fond de moi-même, cette partie inachevée

On ne regarde vers le passé

Que pour mieux se connaître et ainsi pouvoir s’aligner

Vers un futur encore à créer

Parce que dans l’impuissance n’est pas amorcée

La canalisation de cette énergie transmuée

Vers un point précis dans ton interne pérennité

Aline

Leave a Reply