La Magicienne

La Magicienne est la corde sensible qui fait vibrer deux mondes à l’unisson.

La magie de la vie, c’est l’histoire sacrée du voyage de l’âme dans la matière, dans l’espace et dans le temps en compagnie d’autres âmes.

C’est cette perception interne qu’un jour on découvre en s’arrêtant pour respirer le parfum d’une fleur, en créant une musique, en écrivant un poème, en contemplant la beauté du ciel transporté par les ailes d’un oiseau qui le traverse.

C’est être en résonance avec un son, une lumière, une couleur ou différentes ondes qui font vibrer une partie de nous.

C’est poser un regard sur un monde profane et le redimensionner pour l’intégrer dans un autre.

C’est avoir une dimension de conscience en utilisant un objet pour le rendre sacré et en redimensionnant nos actes.

La magie devient une partie intégrante de la vie courante quand on s’est beaucoup exercé à choisir les énergies qui proviennent de l’environnement. Acquérir cette maîtrise nous permet de maintenir un état de fluidité nous permettant de vivre en relation avec les harmoniques universelles.

Mais il faut créer un cadre pour protéger la sensibilité de l’âme. On ne peut se maintenir dans un niveau de subtilité si nous ne préparons pas notre environnement à ce mode de vie et si nous n’avons pas un lieu matériel préservé où nous pouvons laisser tomber notre carapace et vivre des moments magiques. Ces instants magiques, ce sont des opérations transcendantes reliées aux autres dimensions. Lorsque les conditions sont idéales, on peut atteindre des niveaux de communion avec la partie la plus fine de notre âme et l’esprit divin.

Aline

La Geisha

La geisha

La geisha est une femme japonaise formée dès son jeune âge à la danse, au chant, à la conversation, et dont le rôle est celui d’une hôtesse dont on loue les services, dans les maisons de thé et les banquets. La geisha n’est pas une prostituée. Au début le rôle de geisha était tenu par des hommes mais il est maintenant réservé exclusivement aux femmes. (Bibliorom-Larousse – Le Petit Larousse)

YouTube Preview Image

L’Ange

L’ange est une messagère des plans divins. Elle représente la pureté. Elle n’a jamais connu l’incarnation dans la densité ni la matière. Elle transporte souvent la joie et la sérénité et elle aime accompagner l’enfant dans ses rêves.

Les hétaïres

Les Hétaïres

Ce nom évoque une dimension de haute lignée de femmes enchanteresses par leur beauté reconnue, ayant des qualités féminines d’amoureuses divines et souvent des talents littéraires de poétesse et d’oratrice pouvant exprimer les qualités de l’âme, la sensibilité et l’émotion. Les hétaïres sont reliées à la perfection de l’âme et à l’harmonie, à l’art et à l’esthétique, au mouvement et à la forme.

Cet art hautement exercé par les courtisanes de diverses cultures  et sous diverses appellations est appris aux jeunes filles dès leur jeune âge.

La courtisane

Dans la Grèce Antique, les hétaïres étaient des courtisanes d’un rang élevé. (Bibliorom-Larousse – Le Petit Larousse)

La geisha

La geisha est une femme japonaise formée dès son jeune âge à la danse, au chant, à la conversation, et dont le rôle est celui d’une hôtesse dont on loue les services, dans les maisons de thé et les banquets. La geisha n’est pas une prostituée. Au début le rôle de geisha était tenu par des hommes mais il est maintenant réservé exclusivement aux femmes. (Bibliorom-Larousse – Le Petit Larousse)

YouTube Preview Image