Autres dimensions

Nous ne sommes pas seuls dans l’univers et nous ne vivons pas que dans une seule dimension…

Nous ne vivons pas que dans notre corps physique. Nos véhicules de conscience, véhicules subtils tels les corps etherique, astral, mental etc. existent sur des nivaux vibratoires beaucoup plus élevés que celui dans lequel vibre notre corps physique.

Notre corps de puissance, racine karmique de notre corps physique est, lui, encastré dans l’obscurité de la Terre-Mère et il résonne sur des fréquences vibratoires encore plus basses que notre substance, au fond de cette nuit, nous allons rechercher la partie de notre âme perdue au loin…

Nous vivons simultanément dans de nombreuses dimensions, dans des champs d’énergie du plus condensé au plus subtils. Notre corps physique n’est qu’un tout petit maillon de la chaîne et nous avons accès à ces autres véhicules de conscience par l’intermédiaire de nos chakras, centres énergétiques situés le long de la colonne vertébrale et au dessus de la tête nous reliant à nos autres corps.

Le temps est une illusion due au peu de conscience dans lequel nous vivons à l’heure actuelle en tant qu’êtres humains car une très petite partie seulement de nos capacités cérébrales est à l’heure actuelle éveillée.

Tous les temps sont Un et nous vivons simultanément dans de nombreux corps de nombreuses expériences.

En réalité, nous sommes Un.

Nous sommes Un avec toute chose et tout être, mais nous ne le percevons pas, nous ne le savons pas, ne le sentons pas, nous nous croyons séparés les uns des autres, même si l’amour parfois éveille notre mémoire de l’unité.

Des dimensions supraterrestres et extraterrestres cohabitent avec nous, mais nous ne les voyions pas, ne les sentons pas, nous sommes persuadés de la réalité limitée et solitaire de notre monde transitoire mais…non, nous ne sommes pas seuls.

Eux aussi ont le même challenge que nous : revenir à la source. Sous des formes parfois différentes, nous sommes le même aussi, des âmes brûlantes d’amour pour Dieu.

Durant certaines incarnations ce feu sacré semble parfois presque s’éteindre, mais ce n’est qu’une apparence, le jeu de la gravitation matérielle sur l’esprit.

Ce feu même s’il sommeille en nous durant des milliers d’années, des centaines d’incarnations,  jamais ne peut s’éteindre car il est la présence de Dieu en nous.

Un jour Dieu, l’absolue présence immanente, crée des formes, des esprits, des archétypes, un jour, le moment venu il les réintègre en son unité primordiale.

Ce temps n’est pas le même pour chacun, il y a des veilles âmes qui depuis longtemps ont commencé le cycle des incarnations, et des âmes jeunes qui veulent encore et encore revenir s’incarner pour découvrir la vie.

Celui  pour qui il est temps de revenir le sent par une immense nostalgie dans son cœur : le désir fou de terminer le voyage et de rentrer à la maison.

Je lance un appel à tous ceux qui veulent revenir, où êtes vous ?

Leave a Reply