• Yolande wrote a new post, Newgrange, on the site celtitude 2 months ago

     
     
     

  • “On notera que le druide est voué au bois par définition : peuple de l’Europe septentrionale, passés maîtres dans le travail du bois et du métal, les Celtes n’ont jamais utilisé la pierre pour l’architecture ou la […]

  • “On ne doit pas oublier, dans ces sortes de choses, la vénération des Gaulois. Les druides, car c’est ainsi qu’ils appellent leurs mages, n’ont rien de plus sacré que le gui et l’arbre qui le porte, supposant to […]

  • Yolande wrote a new post, “Honorer”, on the site celtitude 2 years ago

    Thumbnail


    Ce qui m’a semblé le plus remarquable dans les pratiques Ancestrales, c’est l’attitude naturelle à honorer, remercier et sanctifier.

    Les anciens Celtes avaient un comportement respectueux envers toutes […]

  • Qu’est-ce-que le druidisme aujourd’hui ? 

    J’emploierai plutôt le terme de néodruidisme. Entre le druidisme de la civilisation celtique et le néodruidisme, la filiation a été rompue. Pour reprendre l’analyse de Christian Guyonvarc’h, le grand celtisant, on ne peut parler que de néodruidisme, puisqu’il n’y a plus de langue sacrée et que nous n’évoluons plus dans la société celtique antique, traditionnelle, dans laquelle le druide était le premier personnage.

    Le monde celtique relevait de la vision du monde indo-européenne. Or, nous n’avons même plus les repères des cultures indo-européennes où la société, dite trifonctionnelle, s’organisait en trois domaines. Ils étaient en ordre décroissant, l’expression du sacré et de la souveraineté, magique et juridique ; la force physique et la vaillance ; la fécondité et la prospérité. Hors des piliers de la société celtique, il reste néanmoins le droit de recréer une tradition, de se sentir porteur d’une spiritualité ancienne et de vouloir la manifester.

     

    Quels éléments ont survécu dans ce désir de recréer une tradition ? 

    Nous pouvons retrouver des fragments de cette ancienne culture. D’abord, dans les récits de l’Antiquité et grâce à l’archéologie qui nous livre de plus en plus d’indices.

    Nous avons le recours aux textes mythologiques irlandais, aux textes gallois, aux romans médiévaux. On y retrouve des symboles, des modèles, des rituels. Même le chritianisme a conservé de fragments de la spiritualité celtique : en Irlande, les derniers druides sont devenus les premiers évêques. Les vies des saints celtes, les lieux sacrés, fontaines, arbres, les décors des églises et des cathédrales renferment des éléments de notre filiation. Ajoutons, bien sûr, ce que nous offrent le folklore et les traditions populaires. Le néodruidisme croise ses sources et reconstitue un ensemble cohérent.

    Il recourt aussi, dans les rituels, à des éléments empruntés à des spiritualités proches. Il puise, par exemple, dans l’hindouisme. Certains druides d’aujourd’hui vont en Inde et sont en contact régulier avec des brahmanes. Ils suivent la voie initiée par René Guénon”.

    Extraits de l’interview de Thierry Jigourel – Bretagne Magazine – Spécial Celtes

     
    ria-etel-fontaine-saint-cado
    Fontaine de Saint Cado avec croix celtique (Saint Cado est un moine venu du Pays de Galles au VIème siècle). L’eau de la fontaine aurait des pouvoirs contre les rhumatismes, les maladies cutanées et la surdité. 
    “Maîtres de l’eau, comme du feu, les druides prononçaient des paroles magiques qui rendaient l’eau des fontaines capables de guérir les maladies, de féconder ou de prévoir. Elles avaient des propriétés thérapeutiques. Le clergé chrétien, pour faire oublier cette origine, donna aux fontaines des protecteurs, saints vénérés dans la chrétienté toute entière, ou bien moines et saints hommes venus au VIe et au VIle siècles, avec leurs paroisses, du pays de Galles, de Cornouailles et d’Irlande, fuyant l’envahisseur saxon”. Extrait du livre : Le Chemin des Fontaines bretonnes Roger LE DEUNFF

  • Yolande wrote a new post, Les âmes, on the site celtitude 2 years, 8 months ago

    “Le chemin est sans fin. Dans la forêt de la vie, c’est comme un entrelacs qui perpétuellement se lie et se délie. Les vides se remplissent, les noeuds s’aplanissent, les pleins se dévident. Morts et défunts communient, communiquent. La forêt se nourrit et s’accroît de l’humus, les feuilles, toutes différentes dans l’arbre qui les a vues naître, se réunissent  sur la terre et nourrissent. Point ne pourrissent, mais se font nourricières. L’humanité vit grâce à cette harmonie…Il en va dans la mort comme dans la vie, des âmes méchantes et des âmes bonnes. La mort, tu dois l’apprendre, n’est que le milieu d’une longue vie. Et, tant que le monde dure, il y a des instants particuliers durant lesquels tous nous sommes réunis. D’ailleurs on ne dit pas “les morts“, mais “l‘anaon“, ce sont les âmes, les âmes vivantes dans une autre vie qui reviennent. Il y a des temps proprices  à ces retours, les mêmes temps qui rythment la vie des hommes, les saisons.

     
    Huelgoat- le chaos
     
    Au moment de l’été, nous faisons de grands feux, les “tantad“. Puis les gens font cercle autour du “tantad“, on dit une prière et après une ronde, au troisième tour de la ronde, chacun se baisse et ramasse  un caillou qu’il jette dans le feu. Dès lors, la pierre s’appelle “an anaon“. Quand le feu a fini de flamber, les âmes viennent se chauffer autour des braises et, au rythme de la musique, âmes et humains dansent ensemble. C’est comme la ronde des étoiles dans le ciel. Au soir du premier jour du “miz” (le mois “noir”, novembre), on faisait aussi une tourte de pain qu’on appelle “bara an anaon“, “le pain des âmes“. Au milieu de la tourte, on plantait un petit arbre et on mettait à l’extrémité de chacun de ses rameaux une pomme rouge. Une pomme…pour rappeler  la navigation vers l’Autre Monde de “Mael-Den“. Pour nous, l’année commence au premier jour du “miz du“, ce n’est pas un hasard, c’est le moment de la grande fête, quand s’ouvrent les portes de l’Autre Monde où les âmes s’en vont vivre éternellement  jeunes. En ces instants, tous, vraiment tous, nous communions. Et  tout est vivant. Tout participe au même élan. L’eau, les arbres, les pierres nous parlent de ceux que nous ne voyons plus. Et il n’y a pas de tristesse. Grâce à ces contacts, le monde se perpétue, se rajeunit, ne se fige pas, il reste en mouvement comme dans nos chants et nos danses”.
    10496917_10152566164986578_1487360395552174133_o
    Extrait du livre d’Alan Stivell  – “Sur la route des plus belles légendes celtes”.

  • ThumbnailLe celtique de l’Antiquité ou gaulois était une langue sacrée au même titre que le sanskrit, le tibétain, l’hébreu ou l’arabe. Mais cette langue a disparu à la fin de l’Antiquité, au plus tard vers la fin du VIè […]

  • ThumbnailDès la préhistoire, le Ménez-Hom est un lieu de culte et de sépulture. Point culminant des Montagnes Noires, il est aussi, selon la légende, le tombeau du roi Marc ‘h. C’est là que fut découverte une tête en […]

  • Thumbnail 
     

     

    “Ce sont, avec des noms différents, les mêmes divinités que celles que César attribue aux Gaulois du Ier siècle avant notre ère dans sa description de la Guerre des Gaules, VI, 16. On sait que le […]

  • Thumbnailselon IJP. Appel-Guéry

    Situation

    Plan

    Emanation

    Hiérarchie

    Type

    Manifestation

    Centre

    Internel

    Esprit

    Dieu

    Supra

    Verbe

    <td […]

  • Thumbnail“Elles sont, suivant la nomenclature irlandaise, laquelle est la seule base de documentation claire et sérieuse, au nombre de quatre, mais qui ne sont pas toutes d’égale importance : 

    Samain (“réunion […]

  • Yolande and Profile picture of oliveolive are now friends 4 years, 10 months ago

  • Extrait de l’article de Jean-Jacques Crèvecoeur – Les Mondes Parallèles N°8
    “Quelles conséquences l’exclusion de la réincarnation peut-elle avoir sur notre vision du monde ? En quoi la réincarnation peut-elle modi […]

  • Yolande wrote a new post, 2012, on the site celtitude 4 years, 11 months ago

    Démystifions “2012” et redonnons la parole aux anciens MAYAS !
    par Philippe Weber

    Trop de choses sont dites au sujet de “2012“, il est temps de se recentrer sur le véritable message de sagesse de nos A […]

  • ThumbnailAmorgen Glungel (ou Amergin, au genou blanc) dont le nom signifie Naissance du Chant est le premier poète mythique irlandais, barde du roi Conchobar, époux de Findchoen Blanche Douce et, selon certains récits, père adoptif de Cuchulain. Selon les témoignages les plus anciens, le chant d ‘Amergin fut chanté pour la première fois en 1268 avant J.-C., lorsque les milésiens débarquèrent dans l’île […]

  • Thumbnail S’il est un thème encore souvent occulté ou tourné en dérision, c’est bien celui des Ovnis . Pourtant les apparitions d ‘ovnis ont pris de l’ampleur ces dernières années et nombreuses sont les personnes qui ont été témoins de phénomènes s’y rapportant, sans cependant souvent avoir osé  en faire part, par peur du ridicule, et sans pouvoir trouver […]

  • Yolande wrote a new post, La Reconnaissance, on the site celtitude 5 years, 4 months ago

    ThumbnailAbandonné par qui ? Vous vous sentez abandonné , délaissé, seul, quitté, séparé, “sacrifié”…, incompris, victime des autres …: c’est le témoignage immédiat de votre vécu, de ce que vous ressentez face à la vie et aux autres êtres humains ! Votre point de vue est respectable, vrai à l’instant où il est pensé, mais il englobe une réalité plus vaste que […]

  • Thumbnail“Marshall Rosenberg, docteur en psychologie clinique aux Etats-Unis, a mis au point le processus de communication non-violente , dans l’esprit et la ligne des travaux de Carl Rogers. On y retrouve également des notions familières à Thomas Gordon. La non-violence porte en elle des valeurs de respect, de liberté, de bienveillance mutuelle, de responsabilité. Comment les rendre concrètes et efficaces […]

  • Yolande wrote a new post, Le Chamanisme, on the site celtitude 5 years, 7 months ago

    ThumbnailLa renaissance du chamanisme en Occident par Patrick Dacquay . Patrick DACQUAY  pratique le chamanisme celte dans son aspect le plus authentique, celui des trois boucliers : Force, Amour, Conscience . Il est guérisseur et fait des soins chamaniques en Europe et au Québec. Il guide ceux en quête de leur propre sagesse à travers des formations initiatiques selon les trois cercles celtes. Ceux des mondes […]

  • Load More