TERRE : DES CHIFFRES SAISISSANTS

Superficie de la Terre

Superficie totale de la Terre : 510 065 700 km2

Superficie des terres émergées : 149 400 000 km2 (29,3 %)

Superficie des mers et océans : 360 700 000 km2 (70,7 %)

(Accueil © statistiques-mondiales.com mai 2009)

ENVIRONNEMENT : TERRE

Si on enlève les océans, on dispose de 148 millions de km2 sur lesquels il y a 1,5 à 2 milliards d’hectares de terres labourables et cultivables, selon les mesures. Environ la moitié serait dégradée par l’érosion par l’eau, le vent ou les atteintes chimiques (acidification, salinisation) et les pratiques agricoles.

24 milliards de tonnes de sols fertiles disparaissent chaque année. On estime qu’un tiers environ de la superficie des terres émergées du globe, soit environ 4 milliards d’hectares, est menacé de désertification, ce qui mettrait plus de 250 millions de personnes en difficulté grave. (www.planetoscope.com)

La nature a pris plus de 4 milliards d’années pour créer l’arbre.

La pousse d’une tonne de Bois capture 1,5 tonne de gaz carbonique et émet 1,1 tonne d’oxygène dans l’air.

D’après une étude de l’Union Européenne (Euroflux), il semble que 1/3 des émissions de gaz carbonique en Europe soit capturé par les forêts européennes. On sait que la fixation du gaz carbonique dans le bois se fait non seulement dans les arbres sur pied, mais aussi dans chaque morceau de bois entreposé ou travaillé.

En Europe, on estime que la forêt compense 15% des émissions de carbone fossile (pétrole, charbon,…).

Il ne reste que la moitié des forêts du monde. (documentaire Home)

Chaque année 15 millions d’hectares de forêts sont détruits, soit environ le ¼ de la superficie française ou l’équivalent de la Belgique. Ce phénomène serait responsable de 20% des émissions mondiales de gaz carbonique. (http://www.encyclo-ecolo.com)

En 50 ans, l’Amazonie a perdu 1/5 de sa superficie.

Les forêts nouvelles ne sont pas assez diversifiées et sont plutôt pauvres du point de vue de la biodiversité avec 5,2 espèces d’arbre en moyenne. (http://www.encyclo-ecolo.com)

Les arbres de la forêt primaire abritent les 3/4 de la biodiversité de la planète, c’est-à-dire tout ce qui vit sur terre. (documentaire Home)  Ses forêts hébergent entre 50% à 80% de la biodiversité mondiale terrestre.

Chaque année nous perdons l’équivalent de 3 fois la Suisse en forêts tropicales. Donc, c’est à l’échelle planétaire, 140 000 km2  qui disparaissent, soit un quart de la France.

Lors d’une conférence réunissant des responsables de services de police à Belfast, le vice-président colombien Francisco Santos Calderon a souligné que, chaque année, 300 000 hectares de forêt tropicale étaient détruits pour la culture de coca par des groupes illégaux. D’après lui, “si vous sniffez un gramme de cocaïne, vous détruisez 4m2 de forêt tropicale”. (www.planetoscope.com)

Depuis 1950, 40% des terres cultivées du globe sont dégradées. Les êtres humains prélèvent sur la nature 25% de plus de ce qu’elle est capable de remplacer.

Quand un massif forestier a été surexploité par une société forestière, il perd toute sa valeur et ne repousse pas : il est rasé par les industriels de la pâte à papier puis investi par des cultivateurs de soja par exemple. L’impact sur la biodiversité est dramatique :

  • 50% des espèces végétales et animales vivent dans les forêts tropicales,
  • 50% des médicaments proviennent de la nature,
  • 50% des forêts tropicales ont déjà disparu.
  • Moins de 1% des bois tropicaux sont certifiés. (http://www.encyclo-ecolo.com)

La consommation de papier a été multipliée par 5 en 50 ans. (documentaire Home)

  • 42 kg de papier publicitaire par an et par boite aux lettres finissent à la poubelle chaque année en France. Même si la “pub” papier n’est pas diffusée de la même manière au Canada, le chiffre dans ce pays est plus élevé : 50 kg.
  • 22 kg de produits en papier à usage sanitaire sont utilisés par habitant au Canada.
  • 5,5 millions de tonnes de fibre de papier-toilette sont consommés chaque année en Europe, cela représente 22 milliards de rouleaux ! (www.planetoscope.com)
  • Un Européen consomme 13 kilogrammes de « PQ », le papier hygiénique, chaque année, avec un marché estimé à 8,5 milliards annuels sur ce continent. (www.planetoscope.com)
  • Si l’on ajoute au papier publicitaire, le papier à usage sanitaire, les papiers et cartons d’emballage, c’est l’équivalent de 100 kg de papier par personne (pour le Canada et la France en tout cas) ce qui représente 1 arbre + 1,5 m3 d’eau + 600Kwh d’électricité.
  • 42% du bois industriel récolté dans le monde sert à fabriquer du papier qui bien souvent n’est utilisé qu’une fois.
  • L’industrie des pâtes et papiers est la troisième en importance pour la production de gaz à effet de serre. La production de papier recyclé permet de réduire ces émissions de 47%.
  • Le papier représente presque 40% de tous les déchets domestiques produits aux États-Unis, un pourcentage bien plus élevé que celui de tout autre type de produit. La fabrication de papier à partir de fibres recyclées nécessite 27% moins d’énergie que la fabrication de papier à partir d’arbres (Forest Ethics). (http://harmonieterre.blogspot.com/search/label/Chiffres)

Dans une entreprise, la consommation annuelle de papier est de 75 kg par personne, soit l’équivalent du volume de 2 arbres entiers.

Selon The Economist, les experts estiment à 15.000 milliards le nombre de feuilles que l’on imprime via des imprimantes chaque année à une époque où le papier devient de plus en plus coûteux. Cela correspond à environ 475 000 feuilles par seconde. 3 millions de feuilles sont utilisées chaque minute aux USA par les employés de bureau, soit plus de 1 500 milliards par an. (www.planetoscope.com)

Le Yomiuri est le quotidien le plus vendu au monde avec 10,1 millions d’exemplaires vendus et un lectorat de plus de 26 millions de lecteurs, 116 exemplaires chaque seconde ! Quelques millions de tonnes de papier !

339 millions de tonnes de papier sont consommés dans le monde chaque année. En recyclant 1 tonne de papier, on économise près de 2,5 tonnes de bois. 40% de la production de papier et carton sont destinés au marché de l’emballage.

En France, la consommation annuelle de papier s’élève à 10,9 millions de tonnes, soit 3,2 % de la consommation mondiale. La France recycle environ les deux tiers de sa production de papier, soit environ 6 millions de tonnes de papier par an, cartons caisses en carton, journaux, emballages ménagers, magazines). 95% du papier servant à faire des journaux en France provient de l’industrie du recyclage.

Avec un chiffre d’affaires de 6 millions d’euros, le leader de la dématérialisation de factures en France, l’entreprise b-process traite plus de 65% des factures émises dans l’Hexagone et a évité la production de 2 375 tonnes de papier, soit l’équivalent de plus de 800 tonnes de C02 en 2008.

Les entreprises françaises dépensent 400 millions d’euros par an en impressions inutiles.

Chaque année, un milliard de kilos d’imprimés de pub sans adresse sont distribués dans les boîtes aux lettres, soit 40 kg par foyer ou 17 kg/habitant. Cela représente 5% du poids des poubelles des Français et 35% du tonnage de papiers impression-écriture fabriqués chaque année en France.

La Chine consomme plusieurs millions de tonnes de bois pour les 70 milliards de paires de baguettes construits en bambou jetés chaque année.

La consommation mondiale approche les 10 milliards de sacs en papier utilisés pour les courses. 1,14 million de sacs de course en papier sont utilisés chaque heure aux États-Unis. Chaque seconde, ce sont 455 gobelets pour boisson chaude en papier qui sont utilisés aux États-Unis, soit 14,3 milliards chaque année.  (www.planetoscope.com)

La forêt d’Europe a gagné 13 millions d’hectares, soit une superficie équivalente à celle de la Grèce, en 15 ans. Le massif des Landes, composé à 90% de pins maritimes, est le plus grand d’Europe. En France la forêt occupe 28% du territoire et chaque année, ce sont 680 ha qui sont regagnés par la forêt. Entre 1993 et 2003, l’IFEN estime que 600 000 hectares de prairies ont disparu. (http://www.encyclo-ecolo.com)

Il y a 126 essences d’arbres dans les forêts françaises. 41 % de la forêt française sont composés de chênes.

L’Office National des Forêts français plante 25 millions d’arbres par an. 70 % des forêts sont privées, 18 % appartiennent aux collectivités publiques et 12 % à l’Etat. (www.planetoscope.com)

Les parcs naturels ont un siècle et couvrent 13% des continents.

Un vaste plan pour construire et rénover des villes pour qu’elles deviennent vertes est en marche. Munbay, aux Indes, est la millième ville à se joindre au projet. 5000 personnes vivent dans des éco-quartiers à Freeburg en Allemagne.

Le Costa Rica n’a plus d’armée mais a investi dans sa nature et sa protection et le tourisme nature.

L’agriculture a été inventée il y a 10 mille ans, elle est toujours le premier métier du monde. 3% des paysans ont un tracteur.

En 50 ans nous avons modifié la terre plus que tous les hommes qui nous ont précédés.

En un siècle les 3/4 des variétés sélectionnées par l’homme pendant des millénaires ont disparues. Depuis 1950, 40% des terres cultivables du globe sont dégradées. Les êtres humains prélèvent sur la nature 25% de plus de ce qu’elle est capable de remplacer. (Nicolas Hulot : Le syndrome du Titanic)

114 millions d’hectares de champs OGM sont cultivés par 12 millions d’agriculteurs à travers le monde en 2008 selon l’ISAAA. (International Service for the Acquisition of Agri-biotec Applications) Après 12 ans de commercialisation, les Etats-Unis, l’Argentine, le Brésil, le Canada, l’Inde et la Chine continuent d’être les utilisateurs principaux d’OGM et pourrait être rejoints par le Burkina Faso, l’Egypte et potentiellement le Vietnam.

Dans les pays en développement 13 millions de fermiers plantent des OGM sur un total de 125 millions d’hectares, soit le triple de la surface OGM de l’an 2000. 20 des 25 pays qui cultivent des plants OGM sont des pays émergents. Les gouvernements de l’Inde, du Brésil des Philippines subventionnent la “révolution des gênes”.

    • L’Afrique du Sud est en 2009 le 8ème producteur mondial de semences OGM ;
    • L’Inde est le 4ème producteur de coton OGM ,
    • La Chine est le 1er investisseur dans l’agriculture OGM après les Etats-Unis.

0,9% : Ce nombre représente le seuil de contamination en OGM à partir duquel l’étiquetage d’un produit est obligatoire en Europe, conformément à la législation communautaire, en 2008. (http://www.encyclo-ecolo.com/OGM)

50% des céréales commercialisées dans le monde sont destinées à l’élevage et aux agro-carburants. 95% du soja nourrit le bétail de l’Europe et de l’Asie.

Aujourd’hui, les deux tiers de l’humanité se nourrissent de façon quasi végétarienne.

Il a été également observé que le premier comportement alimentaire d’une population qui améliorait ses conditions de vie était d’accroître sa consommation de protéines animales, synonyme pour beaucoup de « richesse », passant de moins de 10% à plus de 50%.

Une étude a montré que la production de viande, des produits laitiers et des œufs, s’approprie un tiers de toutes les matières premières utilisées dans ce pays. (Robbins, 1990)

Pour produire de la viande, il faut bien évidemment nourrir le bétail, ce qui se fait avec des protéines végétales : 56% de la production mondiale des protéines végétales est utilisée pour le bétail (Lecerf, 1986). Aux Etats-Unis, les animaux mangent 70% des céréales pour produire du lait, des œufs et de la viande. En Europe, ils en mangent environ 60%. En Inde, seulement 2% (Durning. T.A, et al 1992).

En France, au moins la moitié des terres agricoles est utilisée à grand renfort de produits chimiques de synthèse dans le but de produire des végétaux pour les élevages. 80% des productions de soja, maïs, pois sont destinées à nourrir le bétail.

Il faut 16 kilos de protéines végétales pour obtenir 1 kilo de protéines de bœuf.

Il faut 7 kilos de protéines végétales pour obtenir 1 kilo de protéines de porc.

Il faut 5 kilos de protéines végétales pour obtenir 1 kilo de protéines de poulet.

Il faut 5 kilos de protéines végétales pour obtenir 1 kilo de protéines d’œuf.

1 hectare de céréales peut produire 5 fois plus de protéines qu’1 hectare réservé à l’élevage (c’est-à-dire à la production de viande).

Les légumineuses (haricots, pois, lentilles) peuvent en produire 10 fois plus.

Les légumes verts peuvent en produire 15 fois plus, et l’épinard 26 fois plus ! (France Moore Lappé, 1976).

Le soja produit 14 fois plus de protéines que le porc (soja : 485 kg/ha, porc : 35 kg/ha).
Lorsqu’on abat un bœuf, il fournit juste 200 kilos de viande pour la consommation des humains, soit 1500 repas, mais avec les céréales qu’on lui a donné, on aurait pu servir 18000 repas. (http://www.zen-blogs.com)

Pour faire 1 hamburger, il faut 6 m2 soit 1/2 tonne de forêt humide non remplaçable (Bulletin WFA 3/4, 1988). Pour exporter 1 kg de viande de bœuf, il faut perdre 2,5 tonnes d’humus (Bonilla Duran). En 1950, la couverture forestière du Costa-Rica était de 72 %. Actuellement, elle est inférieure à 25 % à cause de la viande d’exportation. 1 MacDonald s’ouvre toutes les 17 heures dans le monde. Ces usines à bouffe produisent 25 millions de hamburgers par jour, ce qui entraîne la désertification de 125 km2 par jour de forêt humide. (http://people.itu.int/~bloud/VEG.htm)

En 2010, 1 000 nouveaux restaurants McDonalds devraient voir le jour dans le monde, principalement du côté des Etats-Unis, en Allemagne, en France, en Russie, en Chine et en Australie. (150 nouvelles enseignes américaines, 260 en Europe, 490 dans la zone Asie, Moyen-Orient, Afrique et Australie, 80 en Amérique latine, 20 au Canada.)  Le nombre moyen de clients se rendant au MacDo par jour a augmenté (plus de 58 millions) selon Jim Skinner, le PDG de l’entreprise. McDonald’s France accueille plus de 1,2 million de clients par jour ! En 1967, le propriétaire de la chaine de restaurants McDonald’s, Ray Kroc, lance le Big Mac. Quarante ans plus tard, le hamburger se vend à plus de 900 millions d’exemplaires dans le monde par an. 550 millions de Big Mac vendus aux Etats-Unis seuls… (www.planetoscope.com)

Les excréments du bétail représentent 110 tonnes par seconde pour l’Amérique et l’Europe : cela entraîne 50 % de toute la pollution des nappes phréatiques du monde. Les gaz de méthane dus aux ruminants sont responsables de l’effet de serre et du changement de climat : 100 MT par an, molécule CH4 25 fois plus absorbante du rayonnement solaire que le gaz carbonique. (http://people.itu.int/~bloud/VEG.htm)

Selon le WWF, un fruit importé hors saison par avion consomme 10 à 20 fois plus de pétrole que le même fruit acheté localement et en saison. (www.planetoscope.com)

La France est le 1er pays européen pour l’utilisation de pesticides avec 78 000 tonnes de produits phytosanitaires répandus dans les champs.

Dans le cordon ombilical d’un nouveau-né, on trouve 200 substances toxiques en moyenne. Un professeur du CHU de Montpellier a trouvé 300 substances polluantes dans le sang du cordon ombilical de 30 bébés.

Les agriculteurs, eux, ont un risque de contracter la maladie de Parkinson accru de 1,9 du fait de leur exposition longue de plus de 15 ans aux pesticides, selon la Mutualité sociale agricole.

Teneurs en pesticides trouvés dans certains aliments :

  • Oignons : 10.9 mg/kg de résidus de fongicide alors que la limite LMR est de 1 mg/kg
  • Pommes de terre : 12.8 mg de résidus fongicides contre une limite de 5 mg/kg
  • Viande de boucherie : en 2003, 0.4% des contrôles non conformes (insecticide lindane)
  • Tomates : 1 mg d’acaridices ou insecticides (limite : 0.5 mg/kg)
  • Salades : jusqu’à 4.3 mg d’insecticides (acéphate) (limite : 0.02 mg/kg)
  • Le Pain : des traces de chlorpyrilfos-methyl ou de dichlorvos sont pafois trouvées dans le blé ou le seigle
  • Le Persil : 12.8 mg (fongicides) (limite : 5mg/kg)
  • Œufs : en 2003, 1,3% des contrôles étaient mauvais (supérieurs à la limite de 0.1 mg de lindane par kg)
  • Fromages : une étude montre des traces de contamination aux organochlorés (juque 1 mg/kg de chlordane)
  • Mandarine : 0.17 mg d’insecticides (surtout le fenthion)
  • Fraises : contient parfois des fongicides (bénomyl, 0,25mg vs une limite de 0.1 mg/kg ou du cyprodinil, 3.1 mg vs limite de 2 mg)
  • Le vin : le raisin peut contenir plus de 2 mg/kg de thiocarbamate ; le vin en contient également jusque 0.1mg

Palmarès de la pollution pour les produits dépassant les taux de pesticides autorisés :

* 31,8% des céleris branche,

* 26,1% des bottes de persil,

* 23,2% des poivrons,

* 21,4% des raisins secs,

* 19% des pêches,

* 16,7 des ananas,

* 16,1% des fraises,

* 12,1% des feuilles d’épinards

* 10,8% des céleris raves

  • 10,2% des salades,
  • 9 ,9% des haricots non écossés,
  • 8,3% des pommes de terre nouvelles,
  • 7,7% des mandarines.    (http://www.encyclo-ecolo.com)

La durée de vie des déchets dans la nature varie très fortement :

  • Pelure de fruit : de 3 à 6 mois
  • Papier journal : de 6 à 12 mois
  • Allumette : 6 mois
  • Cigarette : de 1 à 2 ans
  • Chewing gum : 5 ans
  • Canette alu : de 100 à 500 ans
  • Briquet plastique : 1 siècle
  • Sac plastique : de 1 siècle à 1000 ans
  • Carte téléphonique : 1000 ans
  • Polystyrène expansé : 1000 ans
  • Verre : 4000 ans
  • Pile au mercure : durée de vie éternelle

2,6 millions de tonnes de déchets d’abattoir (viscères, viandes « impropres à la consommation humaine », etc.) sont produits. Les millions de tonnes de cendres produites par tous les déchets de résidus d’animaux et d’ordures ménagères sont mélangés au ciment et dans le bitume des routes (une partie des cendres est rejetée dans l’atmosphère). (http://www.zen-blogs.com)

Au total, en France, 37,77 millions de tonnes de déchets sont produits chaque année. D’après les résultats de l’enquête, le recyclage continue sa progression car 33,5 % de ces ordures sont recyclées. Il reste encore 150 kg d’ordures, par an et par habitant, qui pourraient faire l’objet de gestes pour l’environnement, donc 150 kg de gaspillage.

Environ 200.000 m3 de déchets faiblement radioactifs et 10.000 m3 de déchets hautement radioactifs sont produits dans le monde chaque année.

Le plutonium qui sort des 59 centrales nucléaires françaises met 24 000 ans à perdre la moitié de sa radioactivité : il est recyclé à La Hague où uranium et plutonium sont mélangés pour former le MOX (145 tonnes par an).

Voici des exemples de période radioactive de quelques radio nucléides présents dans la nature :

- Radium 226 : 1600 ans

- Carbone 14 : 5730 ans

- Potassium 40 : 1,3 milliards d’années

- Uranium 238 : 4,5 milliards d’années

Les déchets hautement radioactifs sont extrêmement concentrés et toxiques. Si un stock d’une tonne se mettait à fuir après 1.000 ans, il contiendrait encore assez de radioactivité pour contaminer 100 km3 d’eau. Période radioactive de quelques radio nucléides au sein du combustible des centrales nucléaires :

- Iode 131 : 8 jours

- Iode 125 : 60 jours

- Césium 137 : 30 ans

- Plutonium 239 : 24.000 ans

(http://www.encyclo-ecolo.com)

RECYCLAGE DES APPAREILS ELECTRONIQUES

Téléphone et Portable :

Selon une récente étude réalisée par Nokia, 3 % seulement des détenteurs de téléphone portables recyclent les appareils qu’ils n’utilisent plus.

Sur les 650 000 personnes interrogées dans 13 pays (dont la France ne fait pas partie), 44 % se contentent de les stocker au cas où. Les autres leur offrent une deuxième vie en les donnant à des proches ou en les revendant. Seule une infime minorité des appareils (4 %) sont purement et simplement jetés à la poubelle.

  • Selon Nokia, si chacun des 3 milliards de propriétaires de téléphones mobiles au monde retournaient ne serait-ce qu’un seul appareil, l’économie réalisée serait de 240 000 tonnes de matières premières et la réduction des gaz à effet de serre équivalente au retrait de 4 millions de voitures de la circulation.
  • Selon une autre étude de Nokia, le leader mondial du téléphone portable, si 10% des utilisateurs effectuaient le geste de couper le téléphone, l’équivalent de la consommation annuelle de 60 000 ménages européens serait épargné.

Ordinateurs déchargés à Lagos :

En 2007, l’ONG américaine, Basel Action Network, a publié un rapport affirmant qu’environ 500 containers, contenant quelque 400.000 ordinateurs d’occasion, étaient déchargés tous les mois à Lagos, capitale économique du Nigeria. (http://www.encyclo-ecolo.com)

Tonnes de déchets rejetés dans le monde : Difficile à estimer, ce chiffre varie de 2,5 à 4 milliards de tonnes par an. Chaque jour, l’activité humaine produit environ 10 millions de tonnes de déchets. Le flou entourant les chiffres des déchets toxiques ou dangereux (solvants, ….) est important. Entre 2008 et 2020 la quantité de déchets devrait augmenter de 40% dans le monde.

Kilos de déchets solides produits par une ville d’1 million d’habitants : Une ville de 1 million d’habitants produit quotidiennement environ 1600 t de déchets solides.

Kilos de déchets produits par UN Européen : 520 kilos par an en moyenne de déchets produits par chaque citoyen européen. Le volume de déchets municipaux (entreprises, services publics, particuliers) varie du simple au double selon les pays.

Nombre de bouteilles en plastique vendues dans le monde : 89 milliards de bouteilles d’eau en plastique sont vendues chaque année dans le monde. Soit 22 milliards de dollars de recettes.

Kilos de bouteilles en PET en décharge aux USA : Selon le Worldwatch institute, qui est un organisme indépendant, près de 2 millions de tonnes de bouteilles en polyéthylène téréphtalate (PET) finissent en décharge chaque année aux Etats-Unis, soit environ 5,5 millions de kilos chaque jour.

Bouteilles de boissons en plastique utilisées aux Etats-Unis : Chaque seconde ce sont plus de 6 600 bouteilles de boissons en plastique qui sont utilisées aux Etats-Unis, 400 000 par minutes et 210 milliards par an. Une montagne de plastique.

Kilos de plastiques rejetés en France : L’Agence de l’Environnement et de la maîtrise de l’Energie (Ademe) estime les déchets de matières plastiques en France à 2 500 000 tonnes annuelles.

Kilos d’ordures déversées sur l’île de Thilafushi (Maldives) : L’île Thilafushi absorbe les déchets des Maldives et ceux générés par son tourisme de masse: 10 000 touristes séjournent dans l’archipel chaque semaine, rejettent en moyenne 3,5kg d’ordures chaque jour, soit un total de 245 000 kg de déchets hebdomadaire dont une bonne partie est reversée sur cette île-poubelle.

Tonnes de déchets dangereux produits par l’Europe : 53 millions de tonnes de déchets dangereux sont produits en Europe et pas toutes recyclées…

Tonnes de déchets dangereux produits par les USA : 37 millions de tonnes de déchets dangereux aux USA chaque année.

Tonnes de déchets industriels non dangereux produits dans le monde : 1,8 milliards de tonnes de déchets industriels non dangereux par an, soit 130 000 kilos de déchets industriels par seconde.

Tonnes de déchets produits par les municipalités : 1,2 milliards de tonnes de déchets municipaux sont générés sur l’ensemble de la planète.

Les pneumatiques représentent un marché de plus de 100 milliards de dollars dans le monde. Chaque année, il y a plus de 6 pneus qui arrivent en fin de vie chaque seconde soit 200 millions de pneus usés en Europe. En France, 42 000 000 tonnes de pneus finissent chaque année, en France, en décharge publique, sans compter les milliers de tonnes qui sont jetées dans des décharges sauvages pourtant interdites.

En 2009, moins de 15% des matières plastiques, 20% du zinc, 15% du cuivre sont recyclés dans le monde, très peu !

L’industrie du recyclage génère un volume d’affaires de 160 milliards de dollars dans le monde et emploie environ 1,5 million de personnes.

La plus grande décharge du monde est aux USA à Fresh Kills. Sur 1200 hectares, soit 1700 terrains de foot, elle reçoit 13 000 tonnes de déchets chaque jour émettant 2 700 tonnes de méthane. (http://www.planetoscope.com)

Subscribe Now to Qualitative Life Newsletter and receive your
First Gift for Free: a Meditative Music by JAG

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>