Nous devons tendre vers cette filiation avec les autres peuples cosmiques

La vie sur ce monde, sa beauté, son potentiel de créativité, d’admiration vers le beau et le meilleur, mais aussi tout cet antipôle d’orgueil, de puissance, de risques d’explosions nucléaires sont une invitation à recadrer notre monde personnel et à étudier si nous sommes diffusés dans la société, bien installés égoïstement à l’intérieur de notre nombril, ou gérant harmonieusement nos rapports avec tout ce qui nous entoure.

Nous sommes visiteurs de ce monde et nous profitons de cette incarnation pour nous transformer et élever notre capacité de gestion au niveau où nous pourrions être acceptés et intégrés dans la Confédération des mondes unifiés.

Nous devons tendre vers cette filiation avec les autres peuples cosmiques qui ont su, dans les temps anciens, maîtriser leurs énergies et s’en servir pour avancer et grandir en alimentant leur moteur interne, et ainsi participer pacifiquement et consciemment, avec force et créativité, à la Vie de l’Univers.

Comment déterminer son futur.

Notre manière de vivre, d’être, de penser détermine notre futur…

A Diviser pour Régner nous pourrions opposer… Rassembler pour Unifier.

Je vous invite à vous rassembler, à travailler à rassembler vos énergies car la ré-organisation de vos cellules, de votre corps, de vos actes matériels, de votre manière de gérer vos pensées et au-delà d’elles tous vos actes créateurs  déterminent votre évolution ou votre non-évolution.

C’est un acte social, économique et écologique majeur car en prenant en main notre vie, en acceptant d’assumer et de prendre en main nos faiblesses nous redressons notre colonne vertébrale et notre nature, notre véritable nature qui inclue ce que nous avons été, ce que nous sommes et ce que nous deviendrons. Notre manière de vivre, d’être, de penser détermine notre futur…

Quand il y a le désordre, que les tensions arrivent, que la maladie investit le corps physique, que les petits accidents arrivent, notre corps nous donne un signal d’aller ranger chez nous, de balayer devant notre porte et d’éviter de reporter sur les autres ce que nous devons prendre en main en nous-même. Faîtes attention à la manière dont vous gérez votre rapport aux circuits d’entraide mis en place par la “Famille nation “. Le trou de la sécurité sociale, les déficits des états, la manière dont nous gérons l’équilibre entre les nations sont un avertissement que l’équilibre, le rapport entre toutes les facettes de la vie n’est pas juste dans la société mais aussi en nous-mêmes parce que nous donnons trop d’importance à la conquête matérielle alors que cela devrait s’équilibrer par une quête vers l’immatériel et le spirituel qui existe en chacun de nous.

Si vous tombez malade souvent pensez à vous élever dans votre vie vers le meilleur de vous-même. Sortez de dessous des nuages gris et reprenez le goût à la vie en vous polarisant sur des activités plus  solaires et la lumineuses. Si la lumière est en vous, vous serez éclairé et alors votre vue sur votre vie se modifiera, vous comprendrez pourquoi les choses négatives arrivent vers vous et vous pourrez apprendre à dévier et aussi parfois réparer ces courants d’énergies qui vous sont plus ou moins reliés et qui viennent de votre mauvaise gestion dans ce temps mais aussi parfois qui sont reliés à vos actes inconscients ou trop puissants dans d’autres vies. Votre Vie vous l’avez choisie, vous devez en être le directeur et l’acteur conscient, prenez là en main en utilisant vos connaissances et vos expériences acquises dans d’autres vies. Comment faire pour…. ?

Prenez le temps de vous retrouver et allez au centre de vous-même… à cet endroit vous pourrez vous dire bonjour les yeux dans les yeux, les yeux dans les cieux, les cieux avec les dieux !

Ianis Kiliakis 2013

Vie après vie

Nous sommes dans la Vie après nos autres Vies.

Nous sommes dans la Vie de l’Univers !

Chaque nouvelle seconde, minute ou heure est comme une suite de petites morts et renaissances que nous pouvons faire évoluer consciemment, c’est-à-dire en se souvenant de toutes nos expériences acquises.

Il en est de même pour les mois,  les années et les vies… Pour utiliser cette science acquise, la retrouver et évoluer vers le meilleur de nous-mêmes,  il est conseillé de redéfinir ce que nous sommes grâce à  des moments de recentralisation et de méditation, favorisant la communication avec ce que nous sommes en réalité dans ce temps,  ce que nous espérons concernant  notre futur et ce que pensons avoir été et sentons devoir modifier de notre passé et de nos anciennes Vies.