La Sortie Hors du Corps

 

 

La Sortie Hors du Corps physique

 

Il existe quantité de méthodes et de techniques qui permettent de réaliser des sorties hors du corps. Cela va de la méthode la plus fine et spirituelle à la plus brutale comme l’accident où la maladie…C’est au choix. Il serait plus normal que cela puisse s’inscrire dans une démarche de connaissance de soi continue et avancée. On ne sort pas hors de son corps, vous vous en doutez, par curiosité ou par désir de se différencier du commun, encore moins par désir d’évasion ou besoin de se fuir.

 

La motivation devrait  être pour l’éveil de l’Être-Esprit, d’une manière évolutive et soutenue. On ne sort pas hors de son corps, sauf accident,  après un quart d’heure d’exercice. Il faut réaliser un travail intense sur soi et développer une vraie volonté et une persévérance à toute épreuve.

 

Sortir de son corps ne peut pas être non plus un but et une fin en soi mais une manière de repositionner son corps entre notre conscience supérieure et la partie de nous reliée à la matière. De nombreuses sorties hors du corps, effectuées à l’occasion d’accidents ou de maladies, ont été pour les expérimentateurs l’occasion de recentrer leur existence sur les aspects plus essentiels de leur vie. Des informations interdimensionnelles disent qu’à ces moments les accidents sont parfois un cadeau du Ciel pour stopper l’être incarné qui se déviait trop de son programme d’incarnation.

 

Que cela soit par la méthode douce où la méthode dure la sorti hors du corps est une ouverture de conscience extraordinaire. Les expérimentateurs, femmes, hommes où enfants, reviennent avec une perception différente de la vie, Le rapport aux autres et à l’environnement sont différents. Ils sentent la nécessité de participer activement et d’une manière plus équilibrée à l’évolution de la planète.

Sortir hors de notre corps est une expérience précieuse, car c’est pour nous la découverte de notre  immortalité, de notre responsabilité planétaire et de notre potentiel futur au sein de l’univers.

 

La sortie hors du corps peut nous permettre de nous souvenir que nous sommes venus sur cette Planète Terre avec l’idée d’un programme à réaliser et dont l’essentiel est de transformer les erreurs de gestions réalisées dans d’autres incarnations. Ce regard nouveau peut nous permettre d’éviter de nous rajouter des charges excessives qui nous obligeraient à revenir sur ce monde où sur des mondes plus difficiles. Cette expérience proche des dieux alimente l’idée de fraternité cosmique, d’alliance interdimensionnelle. Elle transcende l’idée d’appartenance à une famille uniquement matérielle et chromosomique. Elle fait de chacun de nous le membre conscient et opérationnel du vaisseau Terre qui navigue dans l’univers dans la direction d’Andromède à la vitesse de 108,000 kilomètres par heure. 

 

Si tous les humains sortaient consciemment de leur corps physique, la société en serait transformée. Adieu la course au pouvoir et au profit, adieu la peur et la guerre, nous pourrions enfin nous aimer les uns les autres, respecter et faire fructifier les dons de notre planète. Mais est-ce vraiment le but d’y associer tout le monde ? C’est à étudier… car sur ce monde école les courants d’évolution sont ascendants et descendants et l’esprit qui s’incarne veut trouver le meilleur plan vibratoire pour réaliser son programme. L’intérêt de vivre cette expérience permet surtout de remettre des limites dans les différentes composantes de notre existence que sont le désir d’amour, de développement mental, la sexualité, le désir de puissance, le désir d’avoir. Pour beaucoup d’expérimentateurs le désir de mettre un Esprit-pilote dans le corps physique  devient prépondérant afin qu’ils puissent tenir et garder le contact avec les énergies qu’ils ont rencontrées au moment de leurs expériences.

 

Pour vivre une sortie du corps  aucun don spécial ne vous est demandé mais la vie sur ce monde participe au développement de notre réalité interdimensionnelle et cela va nous demander, sur ce plan de gérer correctement notre réalité physique tant dans nos rapports extérieurs avec la vie que dans nos rapports intérieurs et supérieurs avec nous-mêmes.

 

Il faut en réalité vouloir sortir avec la totalité de notre être et pas seulement avec la tête. Pour cela il faut apprendre à gérer le rapport à notre supérieur, à notre intériorité, à l’extérieur et aussi définir ce que représente pour nous la partie inférieure qui est composée de nos incarnations passées.


La sortie hors du corps consciente nous met en face d’aspects de nous-mêmes et du monde que nous  ignorons et qui pourra bouleverser nos schémas et croyances habituelles. Si on est qualitatif dans sa vie de terrien on aura une grande chance de vivre une expérience de même niveau. Si par contre on se laisse aller dans cette vie on retrouvera la même chose de l’autre côté. En réalité nous trouvons bien souvent le miroir de ce que nous avons fait de notre existence sur Terre car notre Astral est fait de ce que nous sommes, de ce que nous avons pensé, imaginé, de ce que nous avons semé dans l’univers.

 

Il est donc conseillé, pour vivre ces expériences de Sortie Hors du Corps,  de vivre son existence dans un bon niveau qualitatif et de considérer que ce voyage se prépare comme nous préparons nos vacances sur ce monde et que nous voulons découvrir des pays éloignés, d’autres continents. On ouvre le catalogue de toutes les expériences en allant sur Internet où dans les librairies, on se documente, on se prépare physiquement, psychiquement et aussi spirituellement pour découvrir une autre manière de vivre, de respirer, de manger, de communiquer, de se déplacer dans l’espace, le temps et pour les plus chanceux dans l’Intemporel.

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*