Livre Les belles émotions par Aline Martin

Featured

 

 

À travers les premiers chapitres, vous aurez un aperçu des influences astrales, des éléments naturels, de l’environnement social et matériel, qui agissent sur les émotions et les états d’âme humains. Bien que ce niveau indirect d’intervention reste difficile à saisir, on peut imperceptiblement y entrevoir que l’ignorance est à la source de bien des maux.

Et c’est en progressant vers le corps physique, la sexualité, le psychisme et l’amour, qu’on remarque que les difficultés, les peurs, de toute cette partie plus proche de nous, sont essentiellement liées à nos besoins fondamentaux, et à la perception que l’on a de notre petit moi.

Puis en avançant dans la compréhension de l’évolution humaine, nous décrirons les émotions et les sentiments qui accompagnent les péripéties de l’âme et de la conscience à la rencontre des qualités qu’elles veulent atteindre.

Vous pouvez choisir d’être la pierre brute non polie ou le chef d’œuvre du grand artisan, le balbutiement d’un oisillon ou le chant mélodieux du rossignol, le bouton non éclos ou la rose épanouie ravissant le regard et embaumant l’air de son parfum, la chenille qui rampe laborieusement sur le sol ou le papillon qui s’envole vers le ciel.

Aline Martin

Achetez en livre imprimé ou Kindle sur Amazon dans votre pays :
https://www.amazon.ca/dp/B07Q3DFHWS
https://www.amazon.fr/dp/1091947937

En conscience

Des témoignages extraordinaires de conscience. Pour les êtres qui vivent ces plans de conscience, il n’y a pas de séparation, c’est l’amour des autres et bien souvent le ressenti de leur souffrance qui leur fait prendre la décision de revenir. Témoignages remarquables de la conscience qu’ils ont expérimentée et dans laquelle les humains devraient vivre leur vie et non pas leur mort !

L’histoire du soleil – une fresque astrologique à la base de toutes les religions

Le soleil a été de tout temps un symbole énergétique et spirituel, il représente le centre, l’intérieur avec tout ce qui gravite autour. Le mythe solaire dans lequel un personnage symbolise le soleil avec des planètes gravitant autour est à la source des plus grandes religions de ce monde. Le soleil et ses « disciples » qui sont les 12 signes du zodiaque, les nombreuses demeures ou maisons, à travers lesquels le soleil peut passer.

Téléchargez La conspiration du Christ – Extraits traduits en français

Donc, nous retrouvons les mêmes contes autour du monde à propos d’une variété d’hommes-dieux et de fils de Dieu, dont nombre d’entre eux avaient aussi eu des naissances vierges ou d’origine divine, étaient nés le ou autour du 25 décembre dans une grotte ou sous la terre, avaient été baptisés, effectuaient des miracles ou des prodiges, avaient de hautes valeurs morales, étaient compatissants, peinaient pour l’humanité et guérissaient la maladie, étaient le fondement du salut des âmes et/ou étaient appelés “Sauveur, Rédempteur, Délivreur”, donnaient l’eucharistie, vainquaient les ténèbres, étaient pendus aux arbres ou crucifiés, ressuscitaient et retournaient au ciel d’où ils redescendaient.

Acharya S dans son livre «  The Christ Conspiracy », La Conspiration du Christ, répertorie 36 dieux dont l’histoire est basée sur ce mythe ou du moins qui montrent de nombreuses similitudes :

. Râ en Égypte

. le Sól Invictus du culte de Mithra – un très ancien dieu soleil de la Perse antique

. Sól de la mythologie nordique, le soleil des Aztèques

Téléchargez La conspiration du Christ – Extraits traduits en français

. Ada et Mardouk d’Assyrie, qui étaient considérés “Le Verbe” (Logos)

. Adonis, Asclépios, Apollon (qui est ressuscité à l’équinoxe printanier comme l’agneau), Dionysos, Hercules, et Zeus de Grèce

. Alcide de Thèbes, rédempteur divin né d’une vierge autour de 1200 av. J.-C.

. Attis de Phrygie

. Baal ou Bel de Babylone/Phénicie

. Balder et Frey de Scandinavie

. Bali d’Afghanistan

. Beddru du Japon

. Bouddha et Krishna des Indes

. Chu Chulainn d’Irlande

. Codom et Deva Tat du Siam

. Crite de Chaldée

. Dahzbog des Slaves

. Dumuzi de Sumer

. Fo-hi, Lao-Kiun, Tien, et Chang-Ti de Chine, dont les naissances ont été accompagnées de musique céleste, d’anges et de bergers

. Hermès d’Égypte/Grèce, qui est né de la Vierge Maya et appelé “Le Logos” parce qu’il était le Messager ou la Parole du Père céleste, Zeus

. Hesus des Druides et des Gaulois

. Horus, Osiris et Sérapis d’Égypte

. Indra du Tibet/Inde

. Leo de Chine, qui était “le grand prophète, protecteur de la loi et sauveur” avait 70 disciples

. Issa/Isa d’Arabie, qui est né de la Vierge Marie et était “la Parole Divine” des anciens Nasara/Nazaréens arabes autour de 400 BCE

. Jao du Nepal

. Jupiter/Jome de Rome

. Mithra de Perse/Inde

. Odin/Wodin/Wodan/Wotan des scandinaves, qui avait été “blessé par une lance”

. Prométhée de Caucase/Grèce

. Quetzalcóatl du Mexique

. Quirinus de Rome

. Salivahana du Sud de l’Inde, qui était “un enfant divin”, né d’une vierge, fils d’un charpentier”, lui-même aussi appelé “le Charpentier”, dont le nom ou le titre signifie “né de la croix” (“Salut”)

. Tammus de Syrie, le dieu sauveur adoré à Jérusalem

. Thor des Gaulois

. Le Monarque Universel des Sibylles

. Wittoba de Belingonese/Telingonese

. Zalmoxis de Thrace, le sauveur qui “promettait la vie éternelle aux invités de son Dernier Dîner sacramental. Alors il descendit aux enfers et en sortit le troisième jour”

. Zarathoustra/Zoroastre de Perse

. Zohar des Bonzes

Téléchargez La conspiration du Christ – Extraits traduits en français

Aline Martin

Ma création 3D “Amis de la poésie”

 

Pour moi, la poésie est pleine d’images, de paysages, de visages, de figures, et donc, représenter cette vision en 3D était une expérience exceptionnelle parce que ça unifiait plusieurs aspects et éléments de créativité me permettant entre autres par la 3D de vous intégrer dans un voyage où l’image, la couleur, la forme et le son vous accompagnent à travers chacune des poésies que vous choisirez d’écouter dans votre ordinateur par un click sur le papyrus de votre choix ou de le lire.

Créer une scène en résonance avec un écrit, c’est une réelle expérience de redimensionnement.

J’ai essayé d’intégrer le tout dans un univers qui n’était pas trop matérialisé, avec des couleurs qui me rapprochent du ciel, un plan animique, un monde joli, mignon, sans prétention,  mais qui apporte une certaine beauté, une certaine légèreté dont j’ai besoin et peut-être vous aussi.

La 3D m’a permis de la garder dans un plan manifesté, mais en même temps encore subtil, encore à la porte de l’inspiration, de la réalisation d’une manifestation.

Donc j’espère que ce voyage que vous ferez ou que nous ferons ensemble en visite guidée, cette aventure dans les quelques scènes que j’ai créées seront pour vous aussi, le reflet d’un certain visage de la poésie que vous aimez. 

Je vous invite ainsi que vos amis,es à entrer dans cette création 3D en la téléchargeant dans votre ordinateur pour y retourner à votre gré, après vous être inscrit gratuitement ou en participant financièrement à la maintenance, sur Club Qualitative Life.

 

Autres créations :

 

Autres créations :

Au plaisir de vous y retrouver bientôt :  http://clubqualitativelife.com/amis-poesie/

Aline

L’anima gemella – Interiorità

ÂmesSoeursGalactiques

L’anima gemella

Anche dopo vari fallimenti e delusioni, quanti fra voi si ostinano a credere che ciò non è avvenuto a causa di una difettosa comprensione dell’amore, ma semplicemente perché non hanno ancora incontrato l’anima gemella! Come se la felicità fosse solo una questione di incontri…
Sfortunatamente non è così che si svolgono le cose: l’anima gemella non si presenta come un uomo, o una donna, che incontrerete per caso e che vi farà provare il famoso colpo di fulmine. L’incontro con l’anima gemella è anzitutto un processo psichico attraverso il quale la parte superiore di voi stessi attira la sua parte complementare.
Dovete aver lavorato a lungo per mostrarvi degni della vostra metà divina. Ma quando avrete finalmente stabilito il legame, la sentirete presente perché essa abita in voi. Volete veramente trovare la vostra anima gemella? Incominciate col non partire alla sua ricerca. Concentratevi sulla luce, e l’anima gemella verrà da sé, attratta da quel chiarore che vedrà brillare in voi. Non sapete dove si trovi la vostra anima gemella? Ma lei sì, lei sa dove siete voi. Vi basti attenderla interiormente: essa verrà.”

Interiorità
Lino, Gioia, Ada, Paula

Si la chenille porte en elle un magnifique papillon et l’être humain alors… ?

Fleurs papillons

Si la graine veut servir le plan divin avec tout son potentiel, elle doit devenir fleur et émerveiller de sa beauté…

Pour que la chenille nous émerveille, elle doit se transformer en papillon et égayer la vie de ses battements d’ailes…

À voir cette transformation gigantesque, pour ne pas dire incroyable, surhumaine pour la graine et la chenille, on peut croire sans aucun doute que l’être humain ait la capacité de se transformer en ange et qu’il porte déjà cette dimension en lui comme la graine et la chenille pour accomplir son plan divin.

Mais il semble parfois que l’être humain ait décidé de rester brut et imparfait puisqu’on lui a donné le cadeau précieux du libre choix, et dans son orgueil, il peut penser que Dieu l’aime comme il est et que le changement se fera sans laisser tout ce qui est lourd et laid en lui… qu’il a accumulé dans cette vie ou dans d’autres…

Dieu nous a donné tant de pouvoirs et de talents que nous seul pouvons utiliser pour le chercher, le découvrir et le faire connaître à d’autres. On se demande ce que l’on attend encore…

Connaître Dieu c’est bien, mais chercher à lui ressembler c’est mieux.

Alinea

La sortie hors du corps

La sortie hors du corps

Nous avons pour la plupart déjà eu la perception de n’être pas qu’un corps physique et pendant ce court instant nous vivions une réelle révélation, celle d’être habité par une conscience, une pensée, une émotion, une énergie qui n’appartenait pas, à proprement parler, au corps formel. Aujourd’hui nous savons avec toutes les informations qui circulent que cette sensation provient du fait que nous sommes parfois conscients de nos corps énergétiques. Et il est très important de prendre le temps de bien définir cette expérience, pour l’enregistrer dans notre mémoire et ainsi pouvoir la reproduire, lui donner une direction, c’est-à-dire l’utiliser à des fins précises et l’intégrer dans le cadre d’un programme d’évolution spirituelle qui extraie l’être du cycle de la matière et de son attraction.

Le dédoublement astral n’est, en effet, pas toujours relié à une élévation spirituelle puisqu’il se déroule souvent à notre insu, sans volonté propre mais bien pour une survie des corps astral et mental qui ont besoin de sortir quotidiennement de l’enfermement matériel extrêmement lourd dans lequel ils se trouvent piégés par les besoins du corps physique et de son environnement. On le voit dans le rêve, qui est souvent le nettoyage quotidien obligatoire d’un psychisme surchargé par des habitudes de vie trop dures pour l’âme humaine qui, par tous les moyens, essaient de survivre dans le peu d’espace qu’on lui concède. Par un processus inconscient, elle se détache alors et voyage sans le corps physique, bien souvent dans le bas astral, encore très proche du plan émotionnel terrestre, là où la plupart des âmes végètent sans direction et sans but précis, à moins qu’une force supérieure décide d’intervenir pour lui permettre de basculer dans un autre continuum et déclencher une accélération de son évolution, ce qui se produit lorsqu’un être prend à sa charge d’autres êtres pour les aider à évoluer.

Planifier de vivre consciemment ses dédoublements n’est cependant pas suffisant, s’élever au-dessus du champ astral exige une transformation de l’être. Il doit se libérer d’une trop forte attirance pour les innombrables expériences terrestres, avoir des initiatives lui permettant de développer les qualités essentielles qui donnent accès à un niveau vibratoire plus élevé, faire un effort de synthèse des expériences passées ou présentes qui le dispersent et construire par son imagination un passage, une porte vers d’autres dimensions de conscience. Pour atteindre la cohérence et la force nécessaire à la traversée de divers mondes, il doit travailler intensément à l’extraction des couches profondes qui le sous-tendent et prendre conscience de ce qui l’accroche à la densité terrestre.

À partir de ce point de vue, il faut intégrer dans sa vie spirituelle des exercices, des visualisations, des méditations, des prises de conscience, nous permettant de percevoir, de reconstituer et de bien délimiter nos corps énergétiques et mener une vie active pour extraire petit à petit de nos activités matérielles et de nos relations sociales et affectives des éléments qui vont reconstruire et renforcir une personnalité astrale, mentale et télépathique de plus en plus en résonance avec des dimensions supérieures. Ces systèmes plus subtils nous sont indispensables pour voyager dans l’espace, dans le temps, pour entrer dans d’autres champs vibratoires, d’autres mondes plus évolués que celui dans lequel nous sommes, pour y être enseigné et même plus encore, pour créer notre corps d’immortalité et notre futur interdimensionnel.

Aline Martin

Les médiums et channels – Messagers de la conscience ?

Channelling – Transcommunication

Les médiums ou channels sont des personnes qui reçoivent des informations d’autres dimensions. La canalisation telle que beaucoup la pratiquent implique souvent l’intégration d’une source d’énergie autre que la leur dans leur conscience ou leur corps.

Le contact télépathique vertical, au contraire, découle de l’élévation globale d’un être lui permettant d’atteindre un niveau vibratoire en contact avec des présences supérieures, c’est-à-dire qu’il s’élève au-dessus des couches astrales horizontales par une préparation spirituelle, une purification physique, psychique et mentale et le service aux autres. Ainsi la perception s’affine et devient de plus en plus précise.

Si une personne reçoit ou veut recevoir des messages des mondes invisibles, elle doit diriger sa communication pour entrer en contact avec son père spirituel, l’esprit supérieur qui est à l’origine de son incarnation. Quand une personne est en contact avec son père spirituel ou les mondes supérieurs, normalement cette personne est pleinement consciente. S’il y a perte de conscience, si elle s’endort, elle ne maîtrise plus la communication.

Le père spirituel va en général diriger l’être vers des situations lui permettant de faire un choix, le laissant évoluer à travers diverses expériences jusqu’à un niveau qui lui permettra finalement de choisir la bonne orientation pour sortir de la souffrance physique, émotive et karmique et de reconstruire ses corps subtils, ses véhicules lumière. Le père spirituel aide l’âme incarnée dans un corps physique en lui donnant des occasions de se compléter, d’éveiller sa conscience et de transformer sa vie pour la remettre à un niveau spirituel se rapprochant du programme qu’elle avait choisi pour évoluer dans cette incarnation et s’extraire du cycle des réincarnations.

Si l’âme réussit à avoir des informations importantes lui permettant de faire ceci, il y a des preuves qui émergent à l’intérieur de l’être construisant petit à petit la vérité. Mais la vérité sur cette planète est sous une couche de pseudo-vérités incroyables et les informations en général ne proviennent pas de plans assez élevés.

Je pense qu’il faut vérifier la source et la valeur des informations, car si elles sont trop partielles par rapport à la globalité de la personne, elles peuvent être réconfortantes, mais elles ne contiennent pas les directives ou les éléments pouvant constituer les paliers qui lui permettraient de réparer les dégâts survenus lors de certaines incarnations. Nous avons expérimenté diverses personnalités dans lesquelles une partie de notre âme s’est retrouvée piégée ou est complètement disparue sous des déviations importantes : vies de guerriers, de bandits, de tyrans, etc.

Donc, suite à la réception de messages importants, il faudrait avoir des initiatives, organiser des interventions avec d’autres personnes, gérer des situations appropriées au passé que nous avons eu ou participer à toutes sortes de réalisations qui nous offrent la possibilité de traiter cette puissance, cette énergie, ce karma attachés à nous, ces actions passées qui nous ont polarisé sur cette planète parce qu’elles étaient inachevées, trop violentes ou destructrices. Il faut savoir qu’aucune entité n’a le pouvoir de nous sauver instantanément de notre karma.

L’être humain a une conscience et une capacité de choix et il doit les utiliser, c’est ce qui va lui permettre d’évoluer, d’arrêter de tuer et de détruire pour se nourrir ou survivre, de transcender sa sexualité, d’acquérir une maîtrise de ses énergies pour renforcer son psychisme, de développer son mental et le reconnecter au ciel et de reconnaître la vérité à travers ses expériences et celles des autres.

Aline Martin

Becoming a Messenger from the Heaven

Becoming a messenger from the heaven

feelumiere300
Mediums, or “channels”, are people who receive information from other dimensions. The way many people practice this “channelling” often implies the integration of another source of energy, other than their own, into their consciousness or their body.

Telepathic contact, on the other hand, stems from the global elevation of a being in order to reach a vibratory level in contact with superior presences; in other words, the being rises above the horizontal astral layers, by means of spiritual preparation, and physical, psycho-emotional and mental purification, along with service to others. In this way, the perception is refined and becomes increasingly precise.

If a person receives, or wants to receive, messages from invisible worlds, she must direct her communication in order to contact her spiritual father, the superior spirit at the origin of her incarnation. When someone is in contact with their spiritual father, or with superior worlds, they normally are fully conscious. If there is a loss of consciousness, if they go to sleep, they no longer master the communication.

The spiritual father in general will direct the being to situations permitting this being to make a choice, allowing him or her to evolve through various experiences until a level that finally allows these beings to choose the right orientation to leave physical, emotional and karmic pain, and to rebuild their subtle bodies, their vehicles of light. The spiritual father helps the soul incarnated in a physical body by providing opportunities for becoming more complete, for an awakening of the consciousness, and for transforming their life in order to put it at a spiritual level coming closer to the programme that the soul had chosen in order to evolve in this incarnation and to leave the cycle of reincarnations.

If the soul successfully manages to receive important information allowing her to do this, evidence arise within the being, gradually constructing the truth. But the truth, on this planet, is hidden below a layer of unbelievable pseudo-truths, and in general, information do not come from sufficiently high levels.

I think that we should verify the source and value of the information; for if it is too incomplete compared to the totality of the person, it can be comforting, but it does not contain directives or specific elements that might be the rungs leading to the repairing of damages that occurred during certain incarnations. We experimented various personalities in which a part of our soul found itself trapped, or completely disappeared, under significant deviations: the lives of warriors, bandits, tyrants, etc.

Following the reception of important messages, we should have initiatives, organise interventions with other people, manage situations appropriate for the past that we had, or participate in all kinds of achievements giving us the possibility to treat this underlying power, this energy, this karma tied to us, those past actions that polarised us upon this planet because they were unfinished, too violent or destructive. We must know that no entity has the power to instantly save us from our karma.

The human beings have a consciousness and a capacity of choice, which they must use. In doing so, they can evolve, stop killing and destructing for their food or survival, transcend their sexuality, acquire mastery over their energies in order for their psyche to become stronger, grow a strong mental mind and reconnect it to the heaven, and acknowledge the truth through their own experience and that of others.

Alinea

Devenir un messager du ciel

Les médiums ou channels sont des personnes qui reçoivent des informations d’autres dimensions. La canalisation telle que beaucoup la pratiquent implique souvent l’intégration d’une source d’énergie autre que la leur dans leur conscience ou leur corps.
Le contact télépathique vertical, au contraire, découle de l’élévation globale d’un être lui permettant d’atteindre un niveau vibratoire en contact avec des présences supérieures, c’est-à-dire qu’il s’élève au-dessus des couches astrales horizontales par une préparation spirituelle, une purification physique, psychique et mentale et le service aux autres. Ainsi la perception s’affine et devient de plus en plus précise.

Si une personne reçoit ou veut recevoir des messages des mondes invisibles, elle doit diriger sa communication pour entrer en contact avec son père spirituel, l’esprit supérieur qui est à l’origine de son incarnation. Quand une personne est en contact avec son père spirituel ou les mondes supérieurs, normalement cette personne est pleinement consciente. S’il y a perte de conscience, si elle s’endort, elle ne maîtrise plus la communication.

Le père spirituel va en général diriger l’être vers des situations lui permettant de faire un choix, le laissant évoluer à travers diverses expériences jusqu’à un niveau qui lui permettra finalement de choisir la bonne orientation pour sortir de la souffrance physique, émotive et karmique et de reconstruire ses corps subtils, ses véhicules lumière. Le père spirituel aide l’âme incarnée dans un corps physique en lui donnant des occasions de se compléter, d’éveiller sa conscience et de transformer sa vie pour la remettre à un niveau spirituel se rapprochant du programme qu’elle avait choisi pour évoluer dans cette incarnation et s’extraire du cycle des réincarnations.

Si l’âme réussit à avoir des informations importantes lui permettant de faire ceci, il y a des preuves qui émergent à l’intérieur de l’être construisant petit à petit la vérité. Mais la vérité sur cette planète est sous une couche de pseudo-vérités incroyables et les informations en général ne proviennent pas de plans assez élevés.

Je pense qu’il faut vérifier la source et la valeur des informations, car si elles sont trop partielles par rapport à la globalité de la personne, elles peuvent être réconfortantes, mais elles ne contiennent pas les directives ou les éléments pouvant constituer les paliers qui lui permettraient de réparer les dégâts survenus lors de certaines incarnations. Nous avons expérimenté diverses personnalités dans lesquelles une partie de notre âme s’est retrouvée piégée ou a complètement disparu sous des déviations importantes : vies de guerriers, de bandits, de tyrans, etc.

Donc, suite à la réception de messages importants, il faudrait avoir des initiatives, organiser des interventions avec d’autres personnes, gérer des situations appropriées au passé que nous avons eu ou participer à toutes sortes de réalisations qui nous offrent la possibilité de traiter cette puissance, cette énergie, ce karma attaché à nous, ces actions passées qui nous ont polarisé sur cette planète parce qu’elles étaient inachevées, trop violentes ou destructrices. Il faut savoir qu’aucune entité n’a le pouvoir de nous sauver instantanément de notre karma.

L’être humain a une conscience et une capacité de choix et il doit les utiliser, c’est ce qui va lui permettre d’évoluer, d’arrêter de tuer et de détruire pour se nourrir ou survivre, de transcender sa sexualité, d’acquérir une maîtrise de ses énergies pour renforcer son psychisme, de développer son mental et le reconnecter au ciel et de reconnaître la vérité à travers ses expériences et celles des autres.
Aline

Ser un mensajero del cielo

Ser un mensajero del cielo

Los mediums o channels son personas que reciben informaciones de otras dimensiones. La canalización, tal como muchos la practican, implica a menudo la integración de otra fuente de energía que la propia en su conciencia o su cuerpo.

El contacto telepático vertical, por el contrario, deriva de la elevación global de un ser permitiéndole alcanzar un nivel vibratorio en contacto con presencias superiores, es decir que él se eleva por encima de las capas astrales horizontales gracias a una preparación espiritual, una purificación física, psíquica y mental y el servicio a los otros. Así la percepción se afina y se vuelve cada vez más precisa.

Si una persona recibe o quiere recibir mensajes de los mundos invisibles, ella debe dirigir su comunicación para entrar en contacto con su padre espiritual, el espíritu superior que está en  el origen de su encarnación. Cuando una persona está en contacto con su padre espiritual o los mundos superiores, normalmente ésta persona está plenamente conciente. Si existe pérdida de conciencia, si se  adormece, ella ya no domina más la comunicación.

El padre espiritual en general dirigirá al ser hacia situaciones que le permitan hacer una elección, dejándole evolucionar a través de diversas experiencias hasta un nivel que le permitirá finalmente elegir la buena orientación para salir del sufrimiento físico, emotivo y kármico y reconstruir sus cuerpos sutiles, sus vehículos luz. El padre espiritual ayuda al alma encarnada en un cuerpo físico dándole las ocasiones para completarse, despertar su conciencia y transformar su vida para volver a ponerla en un nivel espiritual que la acerque al programa que ella había elegido para evolucionar en esta encarnación y así extraerse del ciclo de las reencarnaciones.

Si el alma logra tener informaciones importantes que le permitan hacer esto, hay pruebas que emergen en el interior del ser que construyen poco a poco la verdad. Pero la verdad en este planeta está escondida bajo una capa de pseudo-verdades increíbles y las informaciones en general no provienen de planos bastante elevados.

Yo pienso que es necesario verificar la fuente y el valor de las informaciones, pues si ellas son demasiado parciales en relación a la globalidad de la persona, éstas  pueden ser reconfortantes, pero no contienen las directivas o los elementos que pueden constituir los pilares que le permitirían  reparar los daños sobrevenidos durante ciertas encarnaciones. Nosotros hemos experimentado diversas personalidades en las cuales una parte de nuestra alma se volvió a encontrar atrapada o ha desaparecido completamente bajo desviaciones importantes: vidas como guerreros, bandidos, tiranos, etc.

Por consiguiente, luego de la recepción de mensajes importantes, sería necesario tener iniciativas, organizar intervenciones con otras personas, tratar situaciones apropiadas al pasado que tuvimos o participar en toda clase de realizaciones que nos ofrecen la posibilidad de tratar esta potencia, esta energía, este karma atado a nosotros, estas acciones pasadas que nos han polarizado en este planeta porque ellas no estaban acabadas, demasiado violentas o destructoras. Hay que saber que ninguna entidad tiene el poder de salvarnos instantáneamente de nuestro karma.

El ser humano tiene una conciencia y una capacidad de elección y él debe utilizarlas, es lo que le permitirá evolucionar, parar de matar y destruir para alimentarse o sobrevivir, trascender su sexualidad, adquirir una maestría de sus energías para reforzar su psiquismo, desarrollar su mental y reconectarlo al cielo y reconocer la verdad a través de sus experiencias y la de los demás.

Aline

L’antimatière

L’antimatière est l’ensemble des antiparticules des particules composant la matière classique — celle dont est faite la Terre. Le préfixe « anti- » signifie que l’antimatière est « l’opposée » de la matière.  

L’opposition se fait au niveau des charges (dont la charge électrique) : les particules composant l’antimatière ont des charges opposées à celles des particules jouant le même rôle dans la matière. Par exemple, la matière comprend les protons, positifs, et les électrons, négatifs. L’antimatière comprend donc les antiprotons, négatifs, et les antiélectrons (ou positrons), positifs. Ce qui n’empêche pas l’existence de particules d’antimatières de charge nulle (par exemple les antineutrons). Il existe pour chaque particule une antiparticule correspondante.

Pour une particule élémentaire de charge nulle, il est possible d’être sa propre antiparticule : c’est le cas du photon, du graviton s’il existe, et le cas du neutrino n’est pas tranché.

Autre caractéristique, une particule et son antiparticule peuvent s’annihiler mutuellement lorsqu’elles rentrent en contact : elles sont alors intégralement converties en énergie radiative (deux photons), suivant le total des masses en interaction, E=mc2. Cette annihilation conduit donc à dire que la notion de masse est unitaire et, qu’en ce domaine, on ne peut pas différencier facilement la matière de l’antimatière.

L’antimatière a été imaginée quand Paul Dirac a écrit l’équation portant son nom1.

L’antimatière n’existe qu’en quantités infimes dans l’univers local, soit dans les rayons cosmiques, soit produite en laboratoire. En fait, le nom « antimatière » est donné par anthropomorphisme : nous appelons « matière » les particules qui nous constituent et « antimatière » les particules opposées. Les travaux sur l’antimatière consistent en grande partie à expliquer pourquoi cette rareté alors que nécessairement, selon la théorie du Big Bang, la matière et l’antimatière auraient été présentes en quantités égales.

Sommaire

La réaction matière-antimatière

L’antimatière et la matière, quand elles entrent en contact, peuvent s’annihiler mutuellement. Elles sont alors transformées en énergie, suivant la célèbre équation E=mc2. En fait, il s’agit de la seule situation connue dans laquelle la masse est intégralement convertie en énergie. Par comparaison, une réaction nucléaire classique ne dégage qu’une très petite partie de l’énergie “de masse” contenue dans les combustibles nucléaires utilisés (~1 millième), cette dernière dégageant pourtant bien plus d’énergie encore qu’une combustion (~1 million de fois plus).

Cette réaction donne un sens imprévu au préfixe « anti », qui ne signifiait pas « destructeur ».

Ce phénomène est réversible : de l’énergie peut être transformée en couple matière/antimatière. Mais il faut une concentration d’énergie énorme pour y parvenir.

En aucun cas ce phénomène ne peut être utilisé comme source d’énergie, puisque la seule antimatière dont on dispose est fabriquée en laboratoire précisément par cette réaction. Les lois de conservation des phénomènes physiques interdisent clairement de « convertir » de la matière en antimatière pour ensuite les transformer en énergie avec un gain. Même si l’expérience BaBar suggère le contraire. (Des expériences ont réussi à transformer des kaons et des mésons B en anti-matières).

L’antimatière pourrait en revanche être théoriquement employée comme moyen de stockage d’énergie, mais pour l’instant l’énergie à employer pour créer de l’antimatière est égale à 108 fois l’énergie récupérée2.

Cet aspect de l’antimatière a été particulièrement récupéré par la science-fiction, par exemple en soulignant que quelques grammes d’antimatière pourraient remplacer une arme nucléaire de forte puissance (~100 kT dans le roman Anges et démons), ou comme moyen de propulsion spatiale (dans Star Trek). Toutefois, si Star Trek se situe dans un futur lointain, Ange et démons peut laisser entendre qu’une telle arme pourrait être fabriquée aujourd’hui, ce qui n’est pas le cas en 20122.

La symétrie CPT

Article détaillé : symétrie CPT.

Une hypothèse avancée par les scientifiques est l’existence d’une asymétrie entre la matière et l’antimatière. Cette asymétrie serait à l’origine de l’absence d’antimatière dans l’Univers. En effet, supposons que la matière et l’antimatière soient parfaitement symétriques, étant en quantités égales après le Big-bang, toute la matière et l’antimatière se seraient annihilées. Notre existence montre qu’il reste pourtant encore de la matière. Il n’y a donc pas de symétrie complète3. Cette asymétrie est révélée par une légère différence entre les interactions d’une particule de matière et d’une antiparticule. Cette dissymétrie a été expliquée en 1965 par Andreï Sakharov à l’aide de la « brisure de symétrie CP » (découverte expérimentalement en 19644).

Sakharov a déterminé trois conditions pouvant expliquer le passage d’un univers constitué à égalité de matière et d’antimatière à un univers constitué exclusivement de matière :

  • qu’il y ait des différences entre les lois régissant l’évolution de la matière et celles de l’antimatière.
  • qu’il existe un processus violant la conservation du nombre baryonique.
  • qu’il y ait rupture de l’équilibre thermique.

« Victoire » de la matière par violation de CP

Les kaons neutres sont des particules qui se transforment spontanément en leurs propres antiparticules, et ceci dans les deux sens. Mais il existe une asymétrie dans cette transformation, y compris vis-à-vis de la symétrie CP : la transformation d’un kaon en antikaon est légèrement plus lente que l’inverse. Le nombre de kaons présents tend donc à être supérieur à celui d’antikaons à un instant donné5.

Cette asymétrie peut expliquer que l’antimatière se soit retrouvée en infime minorité (~1 milliardième) face à la matière (1 particules anti-matérielles contre 1 000 000 000 particules matérielles). L’annihilation mutuelle a alors conduit à ne laisser que de la matière, en quantité infime par rapport à la quantité présente avant l’annihilation.

L’antimatière serait au-delà de notre champ de vision

Article détaillé : Horizon cosmologique.

Une toute petite partie de l’Univers serait visible parce que les plus grands télescopes possèdent une limite et que l’antimatière peut très bien se trouver au-delà de ce champ de vision.

De surcroît, plus on regarde loin, plus on voit dans le passé.

Or, l’Univers a environ 13,7 milliards d’années. Par conséquent il n’est possible de voir que les objets dont la lumière aura voyagé pendant moins de 13,7 milliards d’années (ce qui situe la limite de l’univers observable à une distance spatiale, non pas de 13,7 milliards d’années-lumière, mais de 43 milliards d’années-lumière, à cause de l’expansion de l’univers).

L’antimatière peut se trouver au-delà de cet « horizon » visible.

Par ailleurs, on observe actuellement aux frontières de l’univers observable des éléments de la taille d’une galaxie, mais illuminant l’espace avec l’intensité de milliards de galaxies.[réf. nécessaire]

Selon certaines hypothèses, ces objets célestes pourraient être des régions où matière et antimatière se rencontreraient et se concentreraient, sous l’attraction gravitationnelle, en une sorte de galaxie mixte où les rencontres entre matière et antimatière seraient très nombreuses, d’où leur forte luminosité. Cependant, comme annoncé plus haut, le photon étant sa propre antiparticule, rien ne permet de distinguer facilement une lointaine galaxie (ou un amas) d’antimatière d’une galaxie (ou d’un amas) de matière. Enfin, on peut faire remarquer que, pour faire coexister dans un seul univers, matière et antimatière, il suffit d’admettre que cet Univers est fortement structuré et que, pour une raison encore inconnue, il n’y a pas “mélange immédiat” de ces deux parties.

Un anti-univers

Une hypothèse propose que l’antimatière ait été projetée, lors de la création de l’Univers, dans un univers « parallèle », composé alors uniquement d’antimatière (ou du moins, où la matière serait aussi rare que l’antimatière dans le nôtre). Cet univers parallèle serait alors appelé « anti-univers ». L’hypothèse est assez minoritaire6.

Elle ne doit pas être confondue avec l’hypothèse de Sakharov, pour qui il existe un univers constitué d’antimatière avant l’instant zéro, et de matière après7.

La science-fiction a largement traité le thème de l’univers inversé, surtout en échangeant les rôles des héros et des méchants. Elle s’est pour cela emparé du thème de l’anti-univers. Ainsi dans l’histoire décrite par DC Comics, il existe un univers d’antimatière dans lequel Lex Luthor défend le monde contre des criminels comme Ultraman, l’« anti-Superman »8.

L’antimatière en pratique

État de la recherche

La recherche sur la production et le stockage de l’antimatière s’améliore rapidement au cours du temps: ainsi aujourd’hui on est capable de créer de l’antimatière, en utilisant notamment les accélérateurs de particules. Les accélérateurs de particules, en projetant des particules l’une contre l’autre, entraînent la formation d’antiprotons et de positrons (des antiélectrons). Il est désormais possible de les isoler des autres particules via une méthode complexe, puis de les piéger dans un champ magnétique sous vide.

Des chercheurs ont déjà stocké ainsi des millions d’antiparticules dans des réservoirs pendant une semaine. La difficulté du stockage semble a priori réglée, les temps de stockage s’améliorant rapidement, ainsi que le savoir-faire permettant de produire les quantités suffisantes requises par le besoin des expériences, (mais en aucun cas en tant que stockage d’énergie). Cependant, ces antiparticules étant à grande vitesse après leur création, il faut les ralentir très fortement pour obtenir des antiatomes faciles à étudier : ce processus n’est pas encore résolu. D’ici à 2013, l’expérience Aegis9 qui est menée au CERN doit tester l’effet de la gravité sur l’antimatière10. En effet il ne faut pas confondre “la masse” et “l’attraction universelle due aux masses” : ces deux notions sont totalement indépendantes et de valeurs numériques en tous points différentes.

Grâce au télescope spatial Fermi, Michael Briggs, astrophysicien à l’université d’Alabama, a découvert que les éclairs accompagnant un orage produisaient des antiparticules (positrons). L’annihilation réciproque de ces positrons et des électrons correspondants (leurs antiparticules) se manifeste sous la forme de rayonnements gamma dont le pic à 511 keV est typique d’un tel phénomène. L’énergie due à cette rencontre entre matière et antimatière monte vers la haute atmosphère pendant ces orages11.

Par ailleurs, une ceinture naturelle d’antiprotons a été mise en évidence autour de la Terre12.

Perspectives

Avec une « usine à antimatière » utilisant les techniques actuelles, construite exclusivement afin d’en produire (contrairement aux accélérateurs de particules, dont ce n’est pas le but premier), la quantité d’antimatière produite pourrait augmenter considérablement.

Seulement les quantités resteraient encore dérisoires et, vu le coût énergétique de la production, il est impensable de voir prochainement l’antimatière comme un moyen de stockage industriel de l’énergie.

Les quantités produites, accumulées pendant plusieurs mois ou années, pourraient peut-être contribuer aux voyages spatiaux. En effet, une énorme quantité de carburant n’est déterminante qu’au décollage, pour échapper à l’attraction terrestre; que l’on se rappelle par exemple le rapport de volume entre une capsule spatiale et la fusée qui l’envoie hors de l’atmosphère : l’essentiel du carburant est consacré à accélérer le carburant encore non consommé.

Selon le mot d’Arthur C. Clarke, « Lorsque nous sommes en orbite basse, nous sommes déjà énergétiquement à mi-chemin de tout autre point de la galaxie »

Les recherches de la NASA prédisent qu’il serait possible de disposer de 10 mg d’antimatière13, suffisante pour un voyage TerreMars, pour 250 millions de dollars « seulement »14.

Dans le domaine médical, l’antimatière permettrait d’irradier quatre fois plus de cellules cancéreuses avec moins de séquelles sur les tissus sains, parfois abîmés par les rayonnements utilisés. Le PET-Scan (Positron Electron Tomography) utilise d’ores et déjà les propriétés d’interaction positron-électron à des fins diagnostiques.

Dans le domaine militaire, la quantité d’antimatière ne permettrait pas, une fois encore, de faire des bombes, mais elle pourrait servir de détonateur à une réaction de fusion thermonucléaire. Cela permettrait de se débarrasser du détonateur de la bombe H, qui est une bombe A (réaction de fission, très polluante, de matériaux lourds de type uranium ou plutonium).
Ainsi, les 5 kg de plutonium nécessaires à une réaction en chaine de fission ne seraient plus indispensables et seraient remplacés par quelques microgrammes d’antimatière. La taille des bombes H serait ainsi facilement réduite, ce qui permettrait leur utilisation dans les guerres conventionnelles. De plus, les retombées radioactives (sans la bombe A) seraient insignifiantes[réf. nécessaire].

Historique

Notes et références

  1. L’antimatière a été prédite en 1931 par Paul Dirac [archive]
  2. a et b http://public.web.cern.ch/public/fr/Spotlight/SpotlightAandD-fr.html [archive]
  3. D’autres hypothèses avaient été quelque temps envisagées, comme celle qu’il reste un nombre important d’étoiles, voire de galaxies, entièrement composées d’antimatière, en raison des hétérogénéités de départ; elles n’ont cependant pas eu de suite
  4. Cependant, cette brisure fut longtemps contestée, et il semble que Sakharov n’était pas au courant de ces expériences lorsqu’il publia son modèle.
  5. Microsoft PowerPoint – 040921 Antimatière SAF [archive]
  6. http://www.time.com/time/magazine/article/0,9171,891767,00.html [archive]
  7. http://ysagnier.free.fr/science/sakharov.htm#titre3 [archive]
  8. http://dc.wikia.com/index.php?title=Antimatter_Universe&oldid=373277 [archive]
  9. Antimatter Experiment: Gravity, Interferometry, Spectroscopy.
  10. Antimatière : est-elle la clé de l’Univers ? Science et vie, octobre 2009, n°1105, p.67.
  11. Science et Vie, janvier 2010, p. 12, Les éclairs créent de l’antimatière !
  12. http://tv.ibtimes.com/new-particle-found-among-the-anti-matter-circling-earth-s-magnetic-field/1547.html [archive]
  13. Une masse de 10 mg d’antimatière représente une énergie équivalente à 300 t de TNT ; soit 1/50e de la bombe d’Hiroshima.
  14. NASA’s Plans to Explore the Moon, Mars and Beyond [archive]
  15. Histoire de l’astronomie de Charles-Albert Reichen, 1964 (Le cercle du Bibliophile et ENI) coll. Erik Nitsche
  16. (en) Massam, T., et al., « Experimental observation of antideuteron production », dans Il Nuovo Cimento, vol. 39, 1965, p. 10–14
  17. (en) Dorfan, D. E., et al., « Observation of Antideuterons », dans Phys. Rev. Lett., vol. 14, no 24, juin 1965, p. 1003-1006 [texte intégral [archive], lien DOI [archive]]
  18. (en) Collaboration STAR, « Observation of an Antimatter Hypernucleus », dans Science, 18 février 2010 [texte intégral [archive] (page consultée le 7 mars 2010)]
  19. (en)Scientists capture antimatter atoms in particle breakthrough [archive], CNN, publié le 18 novembre 2010.
  20. (en) Observation of the antimatter helium-4 nucleus [archive]

Voir aussi

Bibliographie

  • Maurice Duquesne, Matière et l’antimatière, 1960, PUF
  • Robert L Forward et Joel Davis, Les Mystères de l’antimatière, 1982, Éditions du Rocher
  • Gabriel Chardin, L’Antimatière : la matière qui remonte le temps, 2006 Éditions le Pommier

Articles connexes

Liens externes

La conscience planétaire nous mène à la conscience cosmique

La conscience planétaire nous mène à la conscience cosmique

L’être humain d’aujourd’hui, poussé dans une conquête presque sans limite et par une technologie qui parfois le dépasse, évolue dans un contexte lui permettant d’altérer les processus complexes et incessants de la matière et de la cellule, de manipuler la vie, de conquérir l’espace, de défier le temps, de communiquer universellement. Si un enfant meurt de soif en Afrique, si une forêt est détruite en Australie, si un tremblement de terre ébranle le Chili, si une nouvelle galaxie naît, notre cœur palpite aussi.

La cyber communication touche l’être humain dans plusieurs facettes de lui-même, ne lui permettant plus de rester indifférent au reste du monde. Par l’accès à l’information planétaire, une nouvelle responsabilité lui incombe, celle de devenir un être beaucoup plus grand que lui-même. Il est confronté à un choix pour lequel il n’a peut-être pas encore été préparé, celui de devenir un être planétaire, responsable non seulement de lui-même, mais de la qualité et de la durabilité de son environnement et de sa planète.

Chaque décision compte, chaque action est un pas dans la quête de soi-même et d’une vision plus grande. Que choisit-on tous les jours : la santé, la beauté, l’harmonie ? Que fait-on pour y accéder, pour permettre qu’elles existent en nous et autour de nous ? Aider et transformer l’être humain ou améliorer l’environnement qui l’entoure, c’est se responsabiliser, c’est évoluer, c’est la chose la plus importante de l’incarnation.

Nous avons toutes les informations pour le faire grâce aux hautes performances du secteur de la communication qui nous permettent à l’heure actuelle d’élargir notre vision, notre évolution personnelle jusqu’à la conscience planétaire.

Cette conscience qui s’éveille en nous, qui nous est imposée presque, si nous savons réagir, est une grande opportunité d’accélération de notre évolution économique, sociale, culturelle mais aussi spirituelle. Il faut savoir que la conscience est plus vaste que nous, qu’elle a des résonances et une histoire bien au-delà de notre pays d’origine et bien au-delà de ce temps.

Inspiré par de multiples sources, qu’il doit analyser et savoir canaliser, l’être humain fait partie du ciel et de la terre et doit utiliser toute ses facultés pour prendre part au jeu universel parce qu’il en connaît de plus en plus toutes les conséquences pour lui-même et pour les autres.

On a fait beaucoup d’erreurs sur le chemin de la modernisation, de l’industrialisation et de l’utilisation technologique et scientifique, mais on est de plus en plus conscients de la perfection et de la dimension magique de tout ce qui vit et respire. Il faut maintenant intervenir, c’est avant tout déterminé par notre décision, notre volonté, notre amour, nos connaissances et notre conscience.

Qu’avons-nous appris aujourd’hui ? Qu’en avons-nous fait ? Combien de personnes avons-nous aidé ou enseigné, nous, les utilisateurs sensibles, intelligents et conscients de cette planète accédant à cette technologie de communication très sophistiquée et gratuite, et permettant un impact effarant sur les trois quart de la population de ce monde?

L’accès à l’information ouvre les portes à la conscience planétaire et plus à la conscience cosmique, nous permettant d’y apporter notre participation : observer, étudier, vérifier, partager, donc évoluer, ainsi nos enfants et nos amis grandissent et l’univers peut compter sur nous. Regardez par la fenêtre : que vous aperceviez un être humain, un oiseau, une fleur ou une étoile, la vie est grandiose de complexité, d’équilibre et de beauté. Le corps humain mérite respect ainsi que tout ce qui soutient sa vie.

L’homme ne peut pas permettre que la planète qui le supporte soit sillonner d’explosions, de nuages chimiques et d’inventions qui attaque son équilibre vivant, cet équilibre qui respire au rythme de l’univers depuis des millions d’années. Il doit apprendre à vivre sagement et à améliorer son environnement. Il doit devenir conscient et déterminant pour créer son présent et changer son futur très rapidement parce qu’il est un microcosme intelligent et pensant de cet univers.

Aline Martin