La Reconnaissance

Abandonné par qui ?

Vous vous sentez abandonné, délaissé, seul, quitté, séparé, “sacrifié”…, incompris, victime des autres…: c’est le témoignage immédiat de votre vécu, de ce que vous ressentez face à la vie et aux autres êtres humains ! Votre point de vue est respectable, vrai à l’instant où il est pensé, mais il englobe une réalité plus vaste que le positionnement “Moi en chagrin avec les autres“.

Souvenez-vous que la victime s’identifie facilement à son passé en s’appuyant sur un futur qu’elle pense déjà écrit, elle ne retrouve pas les valeurs de la vie ou des autres. L’instant quotidien à vivre est angoissant  et ses pensées tournent en rond comme dans un manège où les autres sont des problèmes…


Comment s’en sortir

Observer et dire ce qui va bien, dire ses besoins de tendresse et d’affection plutôt que de se plaindre pour obtenir l’attention. Faire du sport par tous les temps, pratiquer les remerciements pour le corps qui se déplace, les fleurs, les arbres, la nature, le toit au-dessus de nos têtes, la maison chauffée en plein hiver, la nourriture, etc.

Stop ! Arrêtons de dévaloriser la vie, donnons de la valeur au présent terrestre.  Une récompense et un lien plus global vous habite avec l’essence et la légende de la vie. Tout n’est pas que religion ou pathologie.


 

60375_506884839322210_413840163_n

 

Voyons un point de vue plus holistique. Donnons la parole à ce jeune “métapoète” :

“Juste avant de me réveiller…je fais un rêve étrange dans lequel apparaît cette phrase  :  “Je suis l’évolution créatrice, ici, pendant et maintenant”…! Je suis vacuité dans un voyage interstellaire. Soudain, je vois des milliers d’étoiles naître, se transformer, grandir, vieillir et mourir. Elles meurent en feu d’artifice offrant leur vie, leur lumière et leur énergie à l’étoile suivante jusqu’à la création de la terre

Au coeur de ces étoiles, oeuvre un artiste forgeron, il les sculpte ainsi que les galaxies, les univers, la terre…!!! Inouïe et sublime stupéfaction…je vois la fabrication de la vie, j’en fais partie. Un sentiment d’amour cosmique m’englobe, je m’agenouille. Même si, à cet instant, la terre est encore aride et déserte, au coeur de sa propre matière, soudain je vois un point briller, il est sans limite, on ne peut faire plus petit ni plus grand…sa pureté est infinie, les diamants du monde ne sont que de pâles imitations. Ce point s’anime, ondule, vibre, chante, et danse de son centre à la périphérie, tout est en lui, se forgeant lui-même, se transformant lui-même à l’infini, sans bouger de place.

Tout en rêvant, je me dis…Oh ! Quel rêve, il semble si vrai ! et la métamorphose continue, je vois ce point inventer l’espace, le temps, l’ellipse de la vie et tous les mondes ! Je vois la première vie, la première plante, le premier animal, le premier humain ! Quelle joie illimitée d’être relié à toute chose visible et invisible...Personne n’est isolé ou abandonné.

 

 

310801_210722438990276_100001575632030_591418_134423131_n

 

 

Au réveil, un sentiment d’incroyable sérénité me caresse et m’enveloppe. Tout Est. Je suis tout cela simultanément et chacun à son réveil ressuscite et passe par ce passage miraculeux de la renaissance sans le ressentir, sans en être conscient, l’oubli de soi est devenu normal, humain

Mon côté rationaliste en prend un coup ! Alors, je vérifie…Qui est en moi ? Mon père, ma mère, mes grands parents, l’ADN du premier humain mais aussi l’ADN des animaux, des plantes, des minéraux. Les scientifiques et la mécanique quantique prouvent les atomes et les particules élémentaires, ils nous disent que lorsque l’on boit un verre d’eau, c’est l’hydrogène fabriqué dans les premières étoiles que nous buvons…Hubert Reeves a écrit que nous sommes des poussières d’étoiles…Et si cela était vrai que personne n’est abandonné ni isolé ? “

David Ciussi


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*